Ultimate magazine theme for WordPress.

La campagne agricole se prépare activement

Le prix du Kg d'arachide connu pour la campagne de commercialisation 2020
0

La campagne agricole est entrain d’être préparée.

Ainsi, une réunion sur la préparation des exportations campagne commercialisation d’arachide et situation des semences a été organisé par le ministère de l’agriculture.

Après le Conseil interministériel tenu le 29 novembre 2022, des mesures ont été arrêtées par Monsieur le Premier Ministre Amadou BA. Dans ce sillage, le Ministre de l’agriculture de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire (MAERSA), M. ALY NGOUILLE NDIAYE, a organisé une réunion, pour poursuivre les échanges avec les exportateurs, les huiliers,les opérateurs stockeurs privés et des opérateurs semenciers.

Dans un contexte de crise mondiale, la souveraineté et la sécurité alimentaire demeurent des préoccupations supranationales. Au cours des discussions, l’importance d’avoir des semences certifiées, poursuivre le capital semencier, avant de fixer les dates d’exportation et respecter les modalités afférentes.

Il a été souligné dans cette rencontre qu’après la production, le processus d’exportation des arachides qui est encadré, demande un suivi strict comme la vérification efficacité fumigation conformément aux normes convenues dans les standards internationaux.

Des procédures administratives et de certification pour le délivrance d’un certificat phytosanitaire répondent à des exigences liées au cahier des charges.

Les règles financières et douanières sont aussi dans ce protocole. La Chine a acheté environ 99,06% des exportations.

Pour la campagne de commercialisation 2022-2023, les dossiers de préparation et de dépôt sont enregistrés auprès de la DPV et des Douanes.

L’expert de la DPV, Monsieur Abdoulaye Ndiaye, a expliqué les contraintes pour éviter les rejets, les quarantaines, et les opérations de triages sont incontournables.

En ce qui concerne la collecte des semences, elle n’a pas encore démarré. Le CNIA, a fait cas du rapport hebdomadaire, seule Sonacos SA, a commencé 151,856 tonnes à Louga et un tonnage important pour Kaolack.

Les discussions se poursuivent et des décisions sont en vue.

Source (MAERSA)

laissez un commentaire