Ultimate magazine theme for WordPress.

La dictature Sonko…Il menace Macky et terrorise les opposants

0

Dans l’arène politique, il existe une dictature de l’opposition. Le dernier né des opposants politiques, Ousmane Sonko qui a connu une ascension politique due à l’incompétence de ses adversaires, exerce une pression sur le pouvoir mais aussi sur les opposants. Il menace le Président de marcher sur le Palais. Et oblige tous les autres opposants à lui faire allégeance sinon vous devenez un paria au sein même de l’opposition…

sonkoSoit, vous êtes avec lui, soit vous êtes l’ennemi politique. Les cas de Bougane Gueye Dany, Gakou et Pape Djibril Fall sont évocateurs ; Ils sont, comme Macky, dans la ligne de mire de Sonko…Voici la dictature du prolétaire Sonko qui aspire au pouvoir…

Pour qui se prend finalement Ousmane Sonko ? Voilà un gus surgi de nullement part sur la scène politique nationale qui se croit permis de tout. Ousmane Sonko se permet de décider des orientations au sein de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW). Désormais, c’est lui le Tout-puissant maître, c’est lui qui décide de tout au sein de la République.

De qui se moque-t-on ? Tout indique que, Ousmane Sonko en perte de vitesse, est en train d’abattre ses dernières cartes. Il est en train de chercher des poux à la tête de tous ceux qu’il pense être des obstacles pour lui. Ousmane Sonko se livre à des attaques contre tous ceux de l’opposition comme lui sont de taille à être des favoris à l’élection présidentielle de 2024.

sonkoLe leader de Pastef se permet de dénigrer tous les candidats crédibles de l’opposition. Bougane Guèye Dany est présenté partout comme étant l’un des plus grands patriotes de ce pays. Voilà, un homme qui emploie plus de 500 sénégalais, et à qui des gus se croient permis de lui donner des leçons uniquement pour le mettre au ban de la société.

Ousmane Sonko qui, on ne sait  de qui il porte la casquette de leader de l’opposition, sait qu’il ne pèse plus rien. Voilà, un genre de phénomène qui se croit tout investi dans tout le Sénégal, mais qui s’est vu lamentablement se courber l’échine après son pitoyable appel à une manifestation de concerts de casseroles et de klaxons le 31 décembre dernier.

Pour lui qui se met dans la peau du principal leader de l’opposition, son mot d’ordre a été royalement ignoré par les populations. Tout indique que, Ousmane Sonko doit encore revoir ses copies. Ensuite, Ousmane Sonko se permet à travers ses valets de faire ombrage quitte à faire huer tous les leaders de l’opposition qui ne s’alignent pas derrière lui. Membre de la coalition de l’opposition, et responsable en vue de YAW, Malick Gakou est aujourd’hui un banni. Du côté de YAW, Malick Gakou est mis au ban, à cause de ses ambitions qui gênent celles de la tête de la file de PASTEF, et actuel maire de Ziguinchor.

sonkoTout le monde a pu constater de la sorte par laquelle, le rigoureux analyste politique Pape Djibril Fall connu pour ses courageuses positions politiques, a été hué et même agressé par des individus qui scandaient le nom de Ousmane Sonko. Ces énergumènes accusent Pape Djiby Fall, député à l’Assemblée nationale, et dans le camp des non-inscrits de se ranger du côté du pouvoir. Comme quoi, tout le monde doit être derrière Ousmane Sonko.

C’est pitoyable.  Ousmane Sonko est en train d’être celui qui dicte ses lois au sein de la République. Ousmane Sonko, même n’étant pas porté au pouvoir, révèle déjà aux Sénégalais son véritable visage de dictateur. Tout est désormais clair avec lui, tous ceux qui ne se rangent pas derrière lui, sont contre lui. Décidément Ousmane Sonko qui ne présente aucune légitimité, se présente sous son véritable visage qui est celui d’un imposteur.

Pape Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire