Ultimate magazine theme for WordPress.

1000 milliards volés, 40 morts à Kaffrine…un remaniement s’impose à Macky Sall

1

Le Président Macky Sall n’a pas le choix. Après les derniers scandales qui secouent le Sénégal, un remaniement du gouvernement s’impose au président Macky Sall. Le Chef de l’Etat devra opérer un profond réaménagement du gouvernement Amadou Ba, en limogeant les ministres impliqués dans les différents scandales. Le Président Macky permettra ainsi à ces ministres suspectés de détournement ou d’insuffisance de résultats, d’aller répondre à la justice. Le premier ministre, Amadou Ba, a rassuré les Partenaires techniques et financiers (PTF) regroupés au sein du G50, de suivre les recommandations de la Cour des comptes sur les milliards détournés…

mackyMoins de six (6) mois après son installation, le nouveau gouvernement dirigé par Amadou Ba est empêtré dans des scandales. Si ce n’est pas le rapport de la Cour des comptes décriant une mal gouvernance sur la gestion des 1000 milliards FCFA alloués pour alimenter les fonds destinés aux secours dans le cadre de la Covid-19, c’est le dernier accident de la route survenu sur la route de Kaffrine. L’accident routier le plus meurtrier dans l’histoire du Sénégal avec son lot de 40 morts. Un accident dont la responsabilité d’autorités, est largement engagé, car n’ayant su faire prendre les mesures nécessaires pourtant maintes fois édictées pour éviter ces genres de catastrophes sur la route.

L’impunité qui frappe toutes les autorités citées autour de ces différents scandales, indigne. L’opinion publique s’organise et manifeste contre l’impunité. Les bailleurs de fonds s’inquiètent également. Le Président de la République Macky Sall se trouve interpellé au premier plan. Il ne saurait y avoir de favoritisme dans ces différents dossiers. Non seulement, toutes les autorités étatiques impliquées dans ces différents scandales doivent être limogées mais doivent être poursuivies sur le plan judiciaire.

Jamais le gouvernement du Sénégal n’a été acculé à ce point suite au scandale ayant frappé la gestion des 1000 milliards FCFA sur la Covid-19. Non seulement, toute l’opposition mais aussi la société civile, les activistes, les bailleurs de fonds internationaux qui s’en indignent, sont montés au créneau pour réclamer que toute la lumière soit faite sur ce scandale. Les PTF comme nous le disons, ont rencontré le Premier ministre Amadou Ba qui les a rassurés sur les recommandations à suivre par le rapport de la Cour des comptes. La Cour des comptes a demandé l’ouverture d’informations judiciaires à l’encontre des ministres et DAGE incriminés…

mackySi le Premier ministre suit donc sa logique, alors le Président de la République Macky Sall n’aura d’autre choix que de limoger tous les ministres suspectés. D’ailleurs, l’on vient d’annoncer que le Garde des Sceaux, ministre de la Justice vient de transmettre le rapport au Procureur de la République. Le gouvernement est très attendu. Il ne faudrait pas que les lampistes soient les seuls à payer à propos de ce carnage financier.

L’autre carnage, meurtrier cette fois, c’est le tragique accident routier survenu sur la route de Kaffrine qui doit valoir à toutes les personnes fautives, d’être poursuivies au niveau de la justice. Un nouveau gouvernement Amadou Ba-2 s’impose donc à Macky Sall. On ne peut pas incriminer des personnes encore ministres. Il faut que ces personnes quittent le gouvernement pour aller répondre à la justice.

Il y va de la transparence à travers le traitement de ces différentes affaires. Macky Sall est dos au mur. Il ne peut plus reculer. Toute l’opinion nationale et internationale l’attend sur la suite à donner dans ces affaires. Des sanctions sont attendues de lui. D’où donc, la question du remaniement ministériel qui s’impose. Tous les ministres fautifs sans aucune exception, doivent quitter le gouvernement. Ce qui ne fera que rassurer toute l’opinion nationale et internationale.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (1)