Ultimate magazine theme for WordPress.

La liste des ministres catastrophes de Macky s’allonge…

1

Macky Sall a un véritable problème de casting. La majorité des ministres qu’il a sélectionnée sont des catastrophes ambulantes. Si ce n’est leur gestion qui est décrié, c’est leur manière de faire qui déplait aux sénégalais. Et la médiocrité de certains ministres n’est plus à démontrer. Pas plus tard qu’avant hier (mardi) Xibaaru démontrait le mauvais choix fait par le ministre de l’éducation nationale, Mamadou Talla, qui veut injecter 10 milliards dans des tenues au moment où l’école sénégalaise agonise.

La liste des ministres catastrophes est exhaustive dans le gouvernement de Macky Sall. Il ne se passe plus un seul jour sans que l’un d’eux ne fassent parler de lui. Après celui qui compte dépenser des milliards dans des tenues scolaires, en voilà une qui va s’en doute tuer son secteur si le chef de l’Etat ne fait rien. Il s’agit de celle en charge du commerce. Aminata Assome Diatta, pour ne pas la nommer, est sous silence au moment où les prix flambent et que certains producteurs peinent à écouler leurs produits.

Ce ministre de Macky Sall va tuer le commerce sénégalais

Mais il faut le dire pour le regretter, le mal au sein du gouvernement est très profond. Des ministres sont sur la touche au moment où leur secteur fait face à de nombreux problèmes. Et ce ne sont pas les sénégalais qui diront le contraire. Depuis un certain temps, le sucre est devenu une denrée très rare. Les rares boutiques qui en disposent se permettent même d’augmenter les prix au grand dam des consommateurs qui ne savent plus à quel saint se vouer. Et le sucre n’est pas la seule denrée qui a connu une hausse.

Manger de la viande est désormais un luxe que beaucoup de sénégalais ne peuvent plus se payer. Le prix du kilogramme de la viande de mouton est passé de 3500 F CFA à 5000 F CFA chez certains vendeurs. Soit une hausse de 1500 F CFA sur le prix du kilogramme de la viande de mouton et une hausse de 500 voire 1000 F CFA sur le prix de la viande de bœuf. Idem pour l’huile qui a, aussi, connu une hausse. Face à cette situation plus que catastrophique pour le consommateur sénégalais, Aminata Assome Diatta a étalé toute son incapacité et son impuissance.

Et si on en croit notre ministre du commerce, l’Etat ne peut rien faire face à cette hausse. « Il y a de cela quelques semaines, il y a eu une hausse de l’aliment de bétail. Et naturellement, cette hausse se répercute sur le prix de la viande », déclarait Aminata Assome Diatta qui était en visite à la Fiara. Un véritable aveu d’échec de sa part. Et au moment où grossistes et producteurs se renvoient la responsabilité de la pénurie du sucre, celle qui est chargée de réguler ce secteur est sou silence. Aucune solution ne vient d’elle ou de son ministère.

Même si producteurs et commerçants ont leur part de responsabilité, Aminata Assome Diatta n’est pas exempte de reproches. Qu’a-t-elle fait pour éviter la flambée des prix de certaines denrées. Rien, sauf qu’elle s’est montrée impuissante face à la situation. Et cela prouve que cette dame n’est pas capable d’anticiper sur les évènements. Une autre erreur que Macky a fait lors de son choix.

La ministre de commerce est invitée à prendre de mesures pour rectifier la situation en faveur des populations qu’elle est censée protéger. Car les consommateurs sont fatiguées de subir les contres couts de sa mauvaise politique en matière de commerce.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)