La mauvaise stratégie d’Idrissa Seck…qui brûle ses ailes

Maître du jeu du silence et du cache-cache : Idrissa Seck se brûle les ailes

On aura beau le lui reprocher, Idrissa Seck reste un éternel récidiviste. Le Président de Rewmi, sans que personne ne sache à quel jeu il se livre, demeure l’homme politique le plus injoignable au Sénégal. Le plus bizarre également. Idrissa Seck aime se terrer dans le silence. Alors que des questions cruciales frappent la nation, et obligent tous les hommes politiques à se prononcer, à se mettre au chevet des populations, Idrissa Seck reste silencieux.

Le Président du parti Rewmi peut être qualifié de politicien opportuniste. Comme le loup, lui on ne voit sa queue que lorsque se profilent des élections ou lors de campagnes électorales. L’on dirait de lui, qu’il ne prend les Sénégalais que pour des machines à voter. D’ailleurs, les Sénégalais las de son attitude, ont préféré largement lui tourner le dos. Idrissa Seck a été classé candidat second à la dernière élection présidentielle parce que des hommes politiques comme Khalifa Sall, Karim Wade avaient été exclus de la course. Il a pu ainsi bénéficier du soutien de plusieurs responsables de l’opposition le préférant à Ousmane Sonko.

Idrissa Seck se lance dans un jeu, qui à la fin, ne fait que le desservir. Les Sénégalais lui tournent le dos de plus en plus, au moment où d’autres leaders de l’opposition gagnent en popularité. Comme d’habitude, la seule constante du Rewmi voudra attendre les prochaines élections qui sont cette fois-ci locales, pour encore faire sa réapparition. Une stratégie insipide (plutôt stupide) qui ne saurait plus tromper personne.

A travers sa stratégie,l’ancien premier ministre de Wade passe pour un homme politique qui méprise tout le monde. Même les membres de sa coalition à la dernière élection présidentielle peinent à le joindre. Idrissa Seck est un récidiviste du jeu du silence et du cache-cache qui à la fin ne fera que se brûler les ailes.

La rédaction de Xibaaru