Ultimate magazine theme for WordPress.

La prostituée poignardée et étranglée à mort pour avoir voulu…

0

Alaïs, 18 ans, a été massacrée au couteau car elle voulait quitter son proxénète

Dans le cadre de l’enquête sur le meurtre sauvage d’une prostituée de 18 ans à Montpellier le 9 février dernier, un 3ème suspect a été mis en examen et écroué.

Driss, 25 ans, surnommé le « Clando », se sachant recherché, s’est présenté de lui-même au tribunal pour se constituer prisonnier.

Le corps inanimé d’Alaïs R., 18 ans, avait été retrouvée dans la nuit du 9 au 10 février, baignant dans son sang, dans un appartement de Montpellier.

Tabassée, poignardée à plusieurs reprises et étranglée, la jeune femme avait succombé à ses blessures à l’hôpital.

Originaire de Seine-et-Marne, Alaïs R. s’était installée dans cet appartement de Montpellier avec 2 amies où elle se prostituaient grâce à un site d’annonces spécialisées, et s’étaient rapidement attiré une clientèle importante.

Mais ce n’était pas du goût de son ancien proxénète, Quentin R. Cet homme de 28 ans, déjà condamné 15 fois, a reconnu en garde à vue avoir agressé la jeune prostituée pour récupérer de l’argent mais nie l’intention de tuer.

Quentin a évoqué un réseau de prostitution organisé entre la Seine-et-Marne, Béziers et Montpellier. Quentin et Driss ont été mis en examen pour extorsion avec violence suivie de mort.

La compagne du proxénète, qui avait conduit ce dernier à Montpellier pour récupérer l’argent, a été mise en examen pour complicité d’extorsion. Tous trois encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

laissez un commentaire