L’affaire de l’émigré escroqué implique un faucon du Palais

La presse a fait écho mercredi dernier d’une affaire d’escroquerie impliquant, au premier chef, un chargé de mission à la Présidence de la République. En effet, le mis en cause, par ailleurs, responsable politique de l’Alliance Pour la République (APR,au pouvoir) est reproché d’avoir fait main basse sur les 10 (dix) millions de F CFA de l’émigré sénégalais Daouda Seck dans une affaire de dédouanement au Port Autonome de Dakar. Incapable d’honorer ses engagements pris devant le modou-modou dont les containers étaient en souffrance au PAD, le mis en cause était porté disparu. La machine judiciaire enclenchée par la victime était vaine. Ce qui pousse le sieur Daouda Seck à porter l’affaire devant les médias. D’après nos dernières informations, le chargé de mission du Président Macky est aidé dans cette entreprise d’escroquerie par un grand collaborateur du Patron du palais. Cette affaire va éclabousser le Palais de l’Avenue Léopold Sedar Senghor ( ex- Avenue Roume). Beaucoup de faucons vont périr…