L’ambitieux programme du maire de Louga…fait des jaloux

Des conseillers municipaux de l’opposition, jaloux d’un programme ambitieux du maire de Louga sur le célèbre boulevard Abdou Diouf, ont évoqué un litige foncier pour empêcher l’exécution dudit programme. Mais c’était sans compter avec les partisans du maire Moustapha Diop.

L’affaire dite du litige foncier du célèbre boulevard Abdou Diouf (ex Djily Mbaye) de Louga est infondée. C’est la conviction des partisans du maire de Louga Moustapha Diop. En effet, ces derniers se demandent comment un site qui a fait l’objet de délibération du conseil municipal et approuvé par le préfet peut faire l’objet d’une telle polémique. Dès lors, les deux conseillers municipaux de l’opposition que sont Ibrahima Diop et Amar Thiam (tous 2 du parti Rewmi) portent une jalousie et une méchanceté à l’endroit du maire et ministre du Développement Industriel. En réalité, le maire soucieux du développement de Louga compte faire de ce boulevard un lieu de rêve avec des manèges et autres commodités pour que les enfants qui rêvent de lieux de promenade dans Dakar puissent avoir ces mêmes commodités dans la capitale du Ndiambour. Le deuxième adjoint au maire, quant à lui, Mor Sylla parle de politiciens en perte de vitesse qui versent dans la diffamation pour exister. Même réaction du préfet de Louga qui confirme la légalité concernant ce boulevard. Selon lui, “c’est un contrat temporaire d’occupation pour changer le décor de la ville et permettre aux Lougatois d’avoir où se promener”.