L’APR un « sabar bou tass » au sommet de l’Etat

APR : Les griots montent au créneau

Tcheuguine ! Comme tous les autres partis au pouvoir au Sénégal, l’Alliance pour la République (APR) est devenue l’attraction de griots. Des griots qui ne connaissent que le règne de l’argent, prêts à en mourir. Nous sommes là en présence de griots « taskatu sabar », pourtant qui clament à l’envi que ce sont eux qui vont éteindre le feu qui se répand à l’APR.

Ce sont les communicateurs traditionnels qui se réclament membres de l’APR qui se lèvent pour dire offrir leurs bons offices face aux déchirements que connait ce parti. Des questions plus sérieuses, la nation en connait. A-t-on déjà entendu ces communicateurs traditionnels qui subitement font irruption sur la scène politique en évoquer. L’APR se transforme en « sabar bou tass ». Dans ce parti, véritable armée mexicaine, n’importe qui se réveille pour se proclamer n’importe quoi.

Ainsi, les communicateurs traditionnels soutiennent leur volonté de s’engager à réconcilier Moustapha Cissé Lô banni des rangs de l’APR à ses ex-camarades de parti que sont Farba Ngom et Yakham Mbaye. Suivez l’argument de ces communicateurs traditionnels qui montre à quel point l’APR est en train de devenir un « sabar bou tass ».

Ils soutiennent lancer un appel solennel au Président de la République Macky Sall qui doit faire preuve de dépassement « dans le traitement des agissements dont pourraient être responsables certains militants du parti ». Un véritable aveu de la part de ces communicateurs traditionnels dont la démarche n’est guidée que par leurs intérêts assouvis d’espèces sonnantes et trébuchantes.

Doit-on appeler ainsi le Président de la République Macky Sall à faire preuve de dépassement et à laisser des personnes parce que membres de l’APR à faire preuve d’actes d’impunité. Pourquoi, ne pas le dire ouvertement, et à appeler Macky Sall à faire « preuve de dépassement » en laissant impunis les agissements des ministres comme Abdou Karim Sall, Me Malick Sall, Samba Ndiobène Kâ, Moussa Baldé et tant d’autres qui étalent leur incompétence, tout en versant dans la provocation à l’endroit du peuple sénégalais.

La rédaction de Xibaaru