Le DG de Wari face au Juge le 23 Décembre pour…

Traduit en justice par ses deux ex-associés, le directeur général de Wari, Kabirou Mbodj, fera face aux juges de la 3e chambre correctionnelle, le 23 décembre prochain. Il est poursuivi pour abus de confiance.

Selon Malick Fall, après la création de la société CSI (Cellular Systems International) qui a démarré ses activités en 2008, les associés avaient mis sur le marché un autre produit dénommé Wari Wassa, qui deviendra plus tard Wari. A en croire la partie civile, chacun des associés détenait 20 % du capital social. C’est deux ans après, au moment où Interactive était en plein essor, que Kabirou Mbodj a commencé ses manœuvres tendant à s’accaparer de la société, relate  les Echos.

En plus, les plaignants l’accusent d’avoir réussi à s’approprier les parts de l’un d’eux dans la société Interactive, à l’insu des autres associés. Il leur avait, poursuit Malick Fall, proposé de mettre en place la société Cellular International Data Systems, comme filiale de la SCI dont il se proclamera directeur général plus tard. Lors de ce face-à-face, Kabirou Mbodj avait brandi le rapport d’expertise ordonné par le doyen des juges qui n’aurait relevé aucune malversation.

Le PDG de Wari fera face à ces accusateurs le 23 décembre prochain.