Ultimate magazine theme for WordPress.

Le gros mensonge de la « levée de Fonds » de Pastef en France…Voici les preuves

0

L’ex Pastef veut encore faire peur au pouvoir et veut montrer aux Sénégalais qu’il reste une force politique alors que ce parti est à l’agonie. Les membres de ce parti dissous savent que leur mensonge ne peut plus prospérer au Sénégal. Alors ils prennent l’avion pour se rendre en France et organiser la plus grande arnaque. Et aussi bêtes qu’ils le sont tous, ils lancent une levée de fonds sans connaître le contenu d’une « levée de fonds. Xibaaru va vous montrer comment les Guy Marius Sagna et Birame Souleye Diop ont organisé une arnaque à la Sénégalaise en territoire français…

Hier, les militants de l’ex Pastef se sont produits dans un spectacle de levée de fonds mensonger en France. Et ils disent avoir réuni 125 millions de FCFA. « 190.000€ environs 125 millions FCFA, c’est le gros montant, qui a été récolté par ces militants d’Ousmane Sonko, qui se disent prêts à aller conquérir le suffrage des Sénégalais en 2024 » selon un compte rendu. Il s’agit là d’une grosse escroquerie de la part des responsables de l’ex Pastef comme ils savent si bien le faire.

Une levée de fonds pour aller conquérir un pouvoir ? Du jamais vu et du jamais entendu !

Tout d’abord, le parti qui dit avoir organisé la levée de fonds est dissous et les activités de ce parti sont illégales. Mais ce qui est choquant, c’est qu’en France, une levée de fonds est réglementée. Ce n’est pas tout le monde qui se lève un beau jour pour organiser une campagne de levée de fonds. Les militants de l’ex Pastef ont confondu une levée de fonds et une collecte de fonds…Ils ne savent même pas ce qu’ils font.

pastef

Qu’est-ce qu’une levée de fonds ?

La levée de fonds est une technique de financement qui consiste à faire entrer des investisseurs dans le capital social d’une société. Les investisseurs apportent des fonds à la société et reçoivent des titres en contrepartie. Les levées de fonds s’adressent essentiellement aux entreprises à fort potentiel et aux business innovants. Les investisseurs s’intéressent à la valeur future de l’entreprise. L’objectif est de réaliser une plus-value sur la revente future des titres.  (source le coin des Entrepreneurs)

Qu’est-ce qu’une collecte de fonds ?

La collecte de fonds est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet. Elle s’applique généralement à une organisation à but non lucratif ou à un parti politique

Donc Pastef a fait une levée de fonds et non une collecte de fonds comme si ce parti était une entreprise. C’est ça l’arnaque ! Comment Birame Souleye Diop qui est un inspecteur des impôts et qui a participé à cette mascarade, n’a pas pu corriger l’erreur ? Un nullard arrivé par erreur à l’ENAM. Ce qui témoigne que les responsables de l’ex Pastef aiment manipuler le peuple. En soutenant qu’un temps record, ils ont pu collecter une telle somme d’argent par une campagne de levée de fonds, ils veulent démontrer que tout leur est possible.

Un, ils sont dans l’illégalité en agissant même hors de nos frontières sous la bannière d’un parti dissous conformément à la législation sénégalaise. Deux, la même opération, ils avaient tenté de l’organiser sur le sol national, alors que leur parti n’avait pas été dissous. Le ministre de l’Intérieur de l’époque Antoine Félix Diome avait été obligé de sortir un communiqué pour les rappeler à l’ordre en indiquant que la loi organisant les partis politiques légalement constitués, interdisait ce genre d’activités. Ils avaient dû se rendre et ainsi interrompre cette opération.

pastef
Les leaders du Pastef Ousmane Sonko (à droite) et son candidat Bassirou Diomaye Faye (à gauche)

Entretemps, rien n’a changé au Sénégal dans la loi sur le financement des partis politiques. Les membres de l’ex-Pastef qui ont quitté le territoire national pour se livrer à une telle activité, violent la loi. De même qu’ils ne peuvent pas agir, mener des activités sous le couvert d’un parti dissous. Ils peuvent être donc poursuivis et traduits devant la justice, selon les lois en vigueur. 9 jeunes membres de l’ex Pastef à la Médina qui menaient une campagne de propagande auprès des populations de leur localité et qui avaient été interpellés par la police, sont aujourd’hui envoyés en prison.

Donc, toute cette opération organisée en France par l’ex Pastef et baptisée campagne de levée de fonds, est totalement illégale. Sans compter qu’on a voulu berner les Sénégalais en leur faisant croire qu’il s’agissait d’une campagne de levée de fonds alors qu’il ne saurait être que de collecte de fonds. Pis, Guy Marius Sagna a précisé que « beaucoup de cet argent récolté contribue également à assister les détenus dits politiques ». Incroyable ! Comment peut-on lever des fonds pour assister des détenus ?

Ils veulent berner les populations, alors qu’ils sont des ignorants. Ne pas distinguer une levée de fonds à une collecte de fonds, c’est vraiment faire preuve d’incurie manifeste, à moins qu’on ne veuille entretenir la confusion dans un but malhonnête.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra