Le maire de Keur Massar traine ses conseillers devant le Tribunal pour diffamation

Le maire de la commune de Keur Massar, Moustapha Mbengue, a traîné en justice plusieurs conseillers municipaux et un groupe de rap, « Africa Nitté Family » pour diffamation. C’est ce que rapporte « la Tribune » dans sa parution du jour, qui révèle que Moustapha Mbengue a même servi une citation directe depuis le 17 août, à son deuxième adjoint, en l’occurrence Ousmane Thiouf.

Le maire les accuse d’avoir terni son image dans les réseaux sociaux et de vouloir le discréditer en perspective des élections locales, en complicité avec des conseillers municipaux et les membres du groupe de « Africa Nitté Family » composé du duo  Chingo Sy et Abdoulaye Diop dit « commando ».

Une affaire qui défraie la chronique dans la banlieue et qui a été appelée hier à la barre du tribunal correctionnel de Pikine-Guédiawaye, avant d’être renvoyée au 17 septembre prochain, aux fins de paiement de la consignation par la partie civile, d’un montant de 50 000 FCFA.

Les prévenus au nombre d’une dizaine, sont poursuivis pour les délits de diffamation, collecte frauduleuse de données à caractère personnel et injures publiques via les technologies de l’information et de la communication. Dans sa plainte, le maire de Keur Massar a aussi mentionné que le groupe de rap a créé une télévision en ligne et un site internet pour le vilipender. Pour laver son honneur le maire leur réclame 150 millions comme dommage et intérêt.