Le ministre Matar Ba interpellé sur la situation alarmante du…

BAMBEY : Le manque d’infrastructures sportives devient alarmant : Lettre ouverte au ministre des Sports, Matar BA.

Monsieur le ministre Matar Ba,

Au début de votre mandat, vous avez exprimé à plusieurs reprises votre intérêt pour le Sport dans le Plan Sénégal Émergent, considérant que sa place y était importante en ces termes : «le plus important aujourd’hui est de relancer le sport à la base.»

Votre engagement indéfectible au service du sport, nous motive à attirer votre attention sur la situation actuelle dans le Département de Bambey au plan sportif.

Sans entrer dans les détails, nous insisterons particulièrement sur la pratique du sport. Comme partout ailleurs au Sénégal, la lutte et le football sont les activités les plus pratiquées.

Le département de Bambey compte un nombre important d’ASC, des terrains de football, des terrains de basket. Cependant cette activité reste tributaire de l’absence d’infrastructures sportives de qualité pour l’épanouissement et la promotion de la jeunesse.

En effet, Les compétitions locales se déroulent sur des terrains non réglementaires, situés généralement dans les écoles ou au niveau des terrains vagues. Il en découle des problèmes d’insécurité lors des matchs de « navétanes »

La lutte qui est la deuxième attraction des jeunes après le football ne bénéficie d’aucune infrastructure adéquate.

Les autres activités sportives à savoir : les arts martiaux, le handball, le volley-ball, ne se pratiquent guère du fait de l’inexistence d’infrastructures prévues à cet effet.

Nous rappelons que, l’absence d’infrastructures influe sur une baisse dommageable de la pratique sportive des jeunes.

Nous souhaitons pouvoir nous entretenir avec vous de l’ensemble de ces questions, au cours d’une audience que nous sollicitons.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le ministre, l’expression de notre très haute.

Mamadou NDIAYE

Responsable politique Département Bambey

president Asc niary tally Bambey