Le Port de Dakar tourne au ralenti !

Les activités au niveau du Port autonome de Dakar (PAD) tournent au ralenti. À plus de 80%, des activités sont à l’arrêt. Les transporteurs pour se faire entendre, ont bloqué leurs dépôts. Selon Libération, tout est parti d’un contrat signé entre le Port et AGS (Ada Global Services), une société de manutention qui gère le flux des camions. Le contrat entre le Port et AGS a été signé sans l’aval du Conseil d’administration, note le journal.
Pire, aucun acteur portuaire n’a pris connaissance du cahier de charges dont le contenu demeure un vrai mystère. Les acteurs portuaires qui jugent le contrat illégal, ont déchiré la note du DG du Port.
Dans le contrat, le Directeur général du Port, Aboubacar Sédikh Bèye, demandait aux armateurs de passer, désormais, par la société AGS pour payer avant d’accéder au terminal de DPW qui détient le monopole de la manutention des portes containers.