Ultimate magazine theme for WordPress.

Ansoumana DIONE : « le Sénégal traverse une crise profonde en santé mentale »

Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM
0

N’essayons pas de fuir le débat et n’occultons pas, non plus, le vrai problème de notre pays. Avec les nombreux événements répétitifs qui se succèdent, plongeant quotidiennement nos populations dans la tristesse et la consternation, nous savons tous, unanimement, que le Sénégal traverse une crise profonde, au niveau de la santé mentale. Si l’on y prend garde, cela risque de briser notre cohésion sociale, au détriment de la paix et de notre stabilité.

Les sénégalais sont devenus extrêmement violents, du fait d’une certaine hypocrisie, née de la course aveugle et effrénée pour s’enrichir. Conséquence, personne ne s’écoute, la solidarité et l’esprit d’entraide, relégués au second plan, le dispute, utilisé comme seul moyen de convaincre. Et, dans une telle société où le pardon n’existe plus, il est presque impossible que les citoyens vivent en paix. Attention, le Sénégal regorgeant plus de personnes anormales.

C’est pourquoi, l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), par la voix d’Ansoumana DIONE, invite le chef de l’Etat Macky SALL, à bien vouloir convoquer une réunion présidentielle d’urgence sur la santé mentale. Car, si le Rwanda est arrivé à ce stade de développement, de discipline et surtout de propreté, c’est parce que son Président, Paul Kagame, a bien compris qu’il fallait investir dans la santé mentale, après le génocide.

Rufisque, le 16 novembre 2021,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

laissez un commentaire