Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…le vaste mouvement dans la magistrature à la UNE

Un vendeur de journaux dans les rues Dakar
0

Le ‘’vaste mouvement dans la Magistrature’’ marqué, entre autres, par les nominations du Procureur de la République et du Doyen des juges d’instruction, est largement commenté par les quotidiens de ce mardi 23 novembre 2021.

Le Soleil ouvre sur ce ‘’vaste mouvement’’, acté lundi lors de la réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et marqué, entre autres par les nominations de Ousmane Diagne au poste de Procureur général tandis que Amady Diouf devient Procureur de la République en remplacement de Serigne Bassirou Guèye. Oumar Maham Diallo devient Doyen des juges d’instruction, plusieurs mois après le décès du magistrat Samba Sall.

Le Témoin aussi parle de ‘’vaste mouvement au sein de la Magistrature’’ et relève qu’après huit ans comme procureur de la République, ‘’Serigne Bassirou Guèye a été dégagé’’.

Avec ces changements, ‘’Macky Sall rebat les cartes’’, estime Sud Quotidien, relevant, entre autres, que le juge Souleymane Téliko, ancien président de l’Union des magistrats du Sénégal, ardent défenseur de l’indépendance de la Justice, a été affecté à la Cour d’appel de …..Tambacounda tandis que Ousmane Diagne, ancien maîtres des poursuites, prend la place de Lassana Diabé Siby au parquet général.

C’est un ‘’coup de balai chez Thémis’’, commente Le Quotidien qui écrit : ‘’Oumar Maham Diallo, nouveau doyen des juges. Remplacé par Amady Diouf, le procureur Serigne Bassirou Guèye détaché à la Présidence. Le Juge Souleymane Téliko +exilé+ à Tambacounda. La Cour d’appel de Kaolack chamboulée. Ousmane Diagne prend le Parquet général’’.

’’La Magistrature secouée’’, dit Enquête qui souligne : ‘’Ousmane Diagne promu procureur général près la Cour d’appel. Dans l’affaire Barthélémy Dias, Ousmane Diagne s’était montré intraitable en 2013. Amady Diouf attendu sur l’affaire des passeports diplomatiques, le +viol+ des miss. Le nouveau doyen des Juges et le nouveau président du tribunal de Dakar vont devoir diligenter des dossiers chauds comme l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr’’.

Selon L’As, ‘’Macky Sall secoue le temple de Thémis. ‘’Serigne Bassirou Guèye migre vers le Palais présidentiel où il est en détachement. Ousmane Diagne revient en force. Amady Diouf, nouveau procureur de la République et Oumar Maham Diallo, nouveau doyen des juges’’.

Ousmane Diagne, Procureur général, Libération parle du ‘’retour d’un insoumis’’.

Selon Les Echos, ‘’Macky Sall chamboule la Magistrature’’. ‘’Serigne Bassirou Guèye +caché+ à la présidence après 9 ans de loyaux services remplacé par Amady Diouf. Oumar Maham Diallo hérite du dossier Sonko-Adji Sarr (…)’’, rapporte le journal.

Macky Sall ‘’secoue le cocotier’’, dit Walfadjri qui signale que Souleymane Téliko atterrit à la Cour d’appel de Tamba. ‘’L’ancien président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) récolte les fruits de sa témérité. Il a reçu une nomination punitive au terme de la réunion du Conseil supérieur de la magistrature. Précédemment président de Chambre à la Cour d’Appel de Thiès, il est nommé président de Chambre à la Cour d’Appel de Tambacounda’’, écrit le journal.

Selon L’Observateur, ’’Souleymane Téliko a été +exilé+ à Tambacounda’’.

Source APS

laissez un commentaire