Ultimate magazine theme for WordPress.

Les partisans de Samuel Sarr descendent Thierno Alassane Sall

0

La cellule de communication du Parti libéral sénégalais de Samuel Sarr n’a pas tardé à répondre à Thierno Alassane Sall, qui avait tiré sur West Africa energy (Wae) et son projet de centrale. Selon elle, l’ancien ministre de Macky Sall devenu opposant, « n’a aucune certitude sur la véracité des arguments qu’il avance ».

« Après son éphémère passage au ministère de l’Energie, Thierno Alassane Sall veut malicieusement s’arroger le titre d’expert en oil and gaz. Or, en lisant ses réflexions trop hasardeuses, aériennes et sans consistance dans le fond, on se rend compte qu’il ignore tout du secteur de l’Energie. Il n’a pu rien apprendre de ces éminents cadres du ministère de l’Energie lorsqu’il dirigeait ce département », soulignent les partisans de Samuel Sarr

Selon eux, « l’humilité n’est-elle pas la première qualité d’un homme intelligent, pour acquérir du savoir ? Cela, lui fait malheureusement, défaut. TAS est un fieffé ignorant, qui refuse d’apprendre en plus. Les Sénégalais sont habitués à voir TAS prendre toujours une maligne précaution de conjuguer ses verbes au conditionnel. Parce qu’il n’accuse aucune certitude sur la véracité des arguments qu’il avance. Et, lorsqu’on n’est sûr de rien, on emprunte le conditionnel pour se couvrir d’un éventuel démenti tranchant à venir ».

Toujours sur la même lancée, « sur la politique énergétique du Sénégal, Thierno Alassane Sall véhicule des rengaines qu’il manipule en boucle tel un générique de film de dessins animés. A chaque fois, il balance les mêmes éléments de langage sur le même sujet. C’est alors, la raison pour laquelle, dans sa démarche paresseuses habituelle, il se répète et utilise souvent, les mêmes mots dans ses arguments qu’il peine à renouveler ».

La cellule de communication de Samuel Sarr d’enfoncer le clou : « Dans son fameux livre aux multiples copies invendues qui servent de dessert aux colonies de rats dans les librairies, qu’au cours de ses émissions insipides, sans oublier ses communiqués vides de sens, qu’il signe sous le pseudo « Cellule des cadres de la République des valeurs », TAS mélange les pinceaux et se perd dans ses diatribes ».

lasnews

Laisser un commentaire