Ultimate magazine theme for WordPress.

Les révélations de Sonko sur l’exploitation de l’or de Sabadola

0

Ce sont des révélations fracassantes que Ousmane Sonko a faites hier à Kédougou. Devant les nombreux militants, le leader de Pastef a fait savoir que l’entreprise Sabadola qui exploite des milliers de tonnes D’or ne pays pas d’impôt ni de devise. Il ajoute que si Yewwi obtient la majorité à l’Assemblée le Code minier sera révisé et les contrats miniers seront renégociés en 2024.

« Est ce que vous savez que Kedougou est la région la plus riche et la deuxième la plus pauvre du Sénégal. Comment vous expliquez ce paradoxe, questionne le leader des Patriotes.

Selon Ousmane Sonko, la première ressource de Kédougou n’est pas les ressources minières mais la terre qui peut régler la question de l’autosuffisance alimentaire au Sénégal. En quittant la frontière de Tamba jusqu’ici il y a d’énorme espaces non cultivables avec une terre très rentable, rapporte Senego.

Il fait comprendre que c’est la première richesse puisque l’Or comme le Diamant, le pétrole et le Gaz peuvent s’épuiser un jour, mais la terre restera toujours inépuisable.

Ensuit viennent les ressources naturelles : Est ce que vous avez que des milliers de tonnes d’Or sont exploitées? Au même moment, les jeunes n’ont pas de travail décent. Est ce que vous savez que Kedougou est en train d’enrichir des gens sur l’international à coût de milliards.

Nous avons des dirigeants faibles et corrompus parce que la richesse de Kedougou pouvait alimenter tout le Sénégal.

Mais soutient-il, C’est en 2024 que les contrats miniers seront renégociés avant de faire comprendre aux militants qu’une fois la majorité acquise par Yewi, le soir du 31 Juillet, le Code minier sera réactualisé parce que dépassé.

A l’en croire, des entreprises comme Sabadoula qui exploitent des milliers de Tonne D’Or et qui vendent à l’extérieur, ne paysnt aucun Franc d’impôt au Sénégal.

Les exonérations dans le code minier sont faites pour permettre aux entreprises de rapatrier les devises du Sénégal. Ce qu’aucune entreprise ne fait au Sénégal. L’Or est exploité et vendu sur le marché international avant de virer directement l’argent dans les banques internationales. Le Sénégal perd l’impôt et la devise, dénonce Ousmane Sonko.

laissez un commentaire