Ultimate magazine theme for WordPress.

Locales : Mbaye Ndiaye de l’APR…l’ogre des Parcelles Assainies

0

Dans tous les partis qui vont aux locales, il y a des candidats dont personne ne veut mais qui veulent à tout prix se présenter. Et dans le parti au pouvoir, il y a ceux qui sont influents mais sans base politique, ceux qui n’ont jamais eu un mandat électif mais qui se prennent pour des porteurs de voix et ceux qui n’ont plus de légitimité politique dans leur base politique respectives mais qui veulent s’imposer par la force. Mbaye Ndiaye fait partie de cette dernière catégorie. Vomi au Parcelles Assainies de Dakar, l’ancien maire destitué de ladite localité veut renaître de ses cendres aux…Locales

Mbaye Ndiaye, ministre d’état à la présidence depuis 2012 et maire des parcelles de 2001 à 2008 est un politicien hors pair. Surnommé « l’incontournable icone des Parcelles assainies » par Ibrahima Sy de l’APR des HLM Grand Médine, l’ancien édile de la commune a perdu son rang de sage politique pour s’engouffrer dans les méandres de l’arène politique. Tel un éternel insatisfait, le vieux politicien veut reconquérir par tous les moyens nécessaires, la mairie des Parcelles Assainies…

Et pour arriver à ses fins, Mbaye Ndiaye s’en prend à ses adversaires au sein de son parti. Son ennemi juré est l’ancien ministre des Finances puis des Affaires Etrangères, Amadou Ba. Et sa haine pour Amadou Ba date depuis 2017, quand le ministre des Finances de l’époque avait conduit victorieusement la liste de la coalition Benno Bokk Yakaar aux élections législatives puis fait gagner le Macky Sall à Dakar à la présidentielle de 2019.

Ces victoires successives d’Amadou Ba dans la capitale ayant fait de lui le candidat naturel de la coalition aux locales de 2022, ont déclenché chez le ministre Mbaye Ndiaye, une animosité féroce. Il ne veut pas se faire doubler par Amadou Ba car il veut plus que les Parcelles Assainies

« Qui gagne les parcelles Assainies, gagne Dakar » avait dit le président Abdoulaye Wade, alors opposant, à ses partisans en 1996. Le Socialiste Mohamed Tété Diédhiou avait fait basculer les Parcelles dans l’escarcelle libéral en transhumant. Le libéral Pape Diop avait gagné Dakar avec l’aide de Mbaye Ndiaye qui prenait la mairie des Parcelles Assainies. Et en 2014, Khalifa Sall gagne Dakar avec l’aide de Moussa Sy à la tête des parcelles Assainies. C’est pour cette raison que Mbaye Ndiaye veut les parcelles…Pour gagner Dakar aux Locales de 2022.

Mais les ambitions démesurées et la guerre fratricide que mène Mbaye Ndiaye risquent de nuire à la coalition Benno Bokk Yakaar qui a besoin d’un leader qui fait l’unanimité. Moussa Sy, maire des parcelles depuis 2009 et président du Parti « Appel National pour la Citoyenneté » qui a rejoint le président Macky Sall, sera candidat à sa réélection aux Locales.

Et Moussa Sy ne transigera pas sur cet objectif quitte à abandonner son juteux poste de président du Conseil d’administration du Port de Dakar où il été nommé le 03 juin 2020. Il sera soit le candidat de la mouvance présidentielle désigné par Macky ou l’adversaire de l’APR. Et Moussa Sy battra « 1000 » Mbaye Ndiaye aux élections Locales car le vieux Mbaye Ndiaye n’a plus la côte aux Parcelles.

Mbaye Ndiaye, éternel insatisfait et aigri compulsif risque de briser en mille morceaux les chances de la mouvance présidentielle aux Parcelles Assainies. Que ce soit Amadou Ba ou Moussa Sy, l’intrus Mbaye Ndiaye risque de faire voler en éclats, l’unité de la mouvance présidentielle qui avait permis les victoires dans les urnes de cette localité en 2017 et 2019. Le candidat désigné par le président doit faire l’unanimité. Et seul Mbaye Ndiaye peut faire perdre les Parcelles au camp du président Macky aux Locales.

La Rédaction de Xibaaru

Laisser un commentaire