Ultimate magazine theme for WordPress.

Affaire Sonko…Le juge Samba Sall a-t-il été sacrifié ?

0

46 jours après le décès du doyen des juges, Samba Sall, l’affaire « Sweet Beauty » est loin d’avoir livré tous ses secrets. La famille du défunt est sortie de son mutisme hier mardi 26 mai 2021. Sitapha Niang, cousin du juge qui a mis Sonko en garde à vue avant le mettre sous contrôle judiciaire, a fait des révélations fracassantes sur le décès de du défunt magistrat. Il est aussi revenu sur comment le leader de Pastef et le gouvernement ont fait de Samba Sall, l’« agneau du sacrifice » dans cette affaire qui a failli mettre à terre la République.

L’affaire « Sweet Beauty » est loin de connaitre son épilogue. Deux (2) mois après les événements de mars dernier qui ont couté la vie à 12 jeunes sénégalais, cette affaire connaît des rebondissements. La famille du défunt doyen des juges, Samba Sall, aphone depuis l’éclatement de cette affaire qui a failli plonger le Sénégal dans le chaos, est sortie de son silence de cimetière. Un des cousins du défunt a fait des révélations fracassantes sur l’homme et le rôle qu’il a joué pour décanter la situation. Sitapha Niang a craché du venin sur le gouvernement mais aussi sur le procureur Serigne Bassirou Guèye.

Invité ce mardi dans l’émission « Teuss » de zik Fm, Sitapha Niang, cousin du juge Samba Sall n’y est pas allé avec le dos de cuillère. Les révélations qu’il a faites au micro de Ahmed Haidara résonne toujours dans les oreilles des sénégalais. « Samba Sall m’a dit qu’il n’a pas placé Ousmane Sonko sous contrôle judiciaire », a-t-il révélé. Une révélation qui a fait un tollé sur la toile. Ne s’arrêtant pas là, il a aussi confié que le défunt juge avait plus peur de l’Etat que des partisans de Ousmane Sonko. Car : « L’Etat a beaucoup de moyen », rajoute-t-il.

M.Niang a aussi décrié le fait que le gouvernement ait été absent à la levée du corps du doyen des juges. Avant de traiter le Procureur de la République Serigne Bassirou Guèye de « lâche ». Des révélations qui montrent combien le juge Samba Sall a été seul dans ce dossier.

Le juge Samba Sall…le seul et unique perdant !

Le juge Samba Sall est l’agneau du sacrifice dans l’affaire « Sweet beauty ». En effet, ces révélations faites par Sitapha Niang, ce mardi, révèle combien le doyen des juges a été sacrifié dans cette affaire. A sa mort, les autorités lui ont carrément tourné le dos. Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, qu’il a fait libérer, n’a pas sorti un seul mot de compassion après sa mort. Serigne Bassirou Guèye, son camarade de promotion n’a pas été compatissant pour l’accompagner à son dernier voyage.

Le défunt a tout bonnement été abandonné. Il est devenu le seul et unique perdant dans cette affaire. Malade, il a suivi la procédure judiciaire jusque dans sa tombe. Mais hélas il ne sera pas là pour connaître le verdict final de cette affaire qui a tenu en haleine toute la République.

Juge du troisième cabinet, il avait procédé à l’audition de Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Cie, alors malade. Samba Sall était aussi au cœur de l’affaire dans laquelle Ousmane Sonko est accusé de viols présumés par la masseuse Adji Sarr. Ces nouvelles révélations faites par des membres de sa famille risquent de relancer le débat sur les circonstances « réelles » de la mort de Samba Sall, le seul et unique perdant, dans le massage sexy de Ousmane Sonko.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Laisser un commentaire