Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky blinde son entourage…La riposte contre Sonko se prépare

0

Les quinze prochains mois seront très politiques au Sénégal. Pour anticiper sur le futur, le Président Macky Sall a opéré de nombreux changements. Le chef de l’Etat, qui a perdu sa majorité absolue à l’Assemblée nationale, est obligé de s’adapter à la nouvelle configuration du landerneau politique. Pour ne pas se faire surprendre pour le reste de son mandat, il s’est doté d’un gouvernement de « combat ». Cette équipe aura la lourde tâche de faire face à toutes les turbulences qui menacent le Macky, notamment la percée de Sonko et Cie.

Après deux ans d’absence, la Primature refait son apparition dans la configuration politique du pays. Le chef de l’Etat s’est enfin décidé à nommer un premier ministre. Il a porté son choix sur Amadou Bâ. L’ancien ministre des Affaires étrangères va coordonner les actions du gouvernement pour les quinze prochains mois. Cette équipe aura une très lourde mission : remettre le pays sur les rails. Et selon le Président, ces nouveaux nommés devront s’attaquer aux questions de l’heure.

Pour faire face à tous les problèmes qui les attendent, Macky Sall a blindé son entourage avec un gouvernement de 38 ministres. Ils devront faire leurs preuves sur une durée assez réduite. Les hommes du président doivent mettre fin à l’éternel problème des inondations. Pour y arriver, Macky Sall mise sur ses ministres de l’intérieur et celui de l’eau et de l’assainissement. Antoine Félix Abdoulaye Diome et Serigne Mbaye Thiam doivent conjuguer leurs efforts pour réussir le pari.

mackyAbdou Karim Fofana, le nouveau ministre du Commerce, va s’attaquer à la cherté des prix des denrées de première nécessité. Un problème plus qu’urgent. Mais Macky, qui lorgne un troisième mandat, ne compte plus laisser des failles qui seront exploitées par l’opposition. Pour se faire il a très vite attaqué la question liée à la pénalisation de l’homosexualité. Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Oumar Youm avait annoncé que leur groupe ne votera jamais une loi légalisant cet acte.

Mieux, dans la nouvelle configuration de son gouvernement, Macky a enlevé un mot qui dérangeait les associations anti-homos. Le mot « genre » a disparu des rubriques du gouvernement. Une manière pour Macky de taire la polémique sur l’homosexualité. A signaler que la légalisation de l’homosexualité était l’un des arguments de l’opposition pour appeler les sénégalais à voter contre Benno Bokk Yakaar aux élections locales et législatives.

Au-delà de solutionner les problèmes urgents, ce gouvernement va permettre à Macky d’avoir des boucliers pour faire face aux assauts du leader du parti des patriotes du Sénégal pour le travail l’éthique et la fraternité (PASTEF) et ses camarades. Ousmane Sonko a tellement malmené le régime de Macky Sall que le chef de l’Etat est allé chercher un « aîné » du maire de Ziguinchor. Amadou Bâ sera chargé de neutraliser Ousmane Sonko. Une stratégie qui semble fonctionner car depuis la formation du gouvernement, Sonko est passé sous silence.

mackyLe retour de Mame Mbaye Niang est loin d’être anodin. Ce jeune du Macky à toutes les ressources pour défendre son mentor face à la nouvelle génération d’opposants. Aly Ngouille Ndiaye est aussi un grand atout pour le chef de l’Etat. Au cœur des événements de mars 2021, il saura comment gérer politiquement Ousmane Sonko et ses camarades. Ce qui devrait pousser l’opposition radicale à s’armer davantage pour déboulonner le locataire du Palais.

Macky Sall pose le dernier acte de son dernier mandat. Ces 38 ministres vont attaquer les problèmes urgents. Amadou Bâ et ses camarades vont aussi devoir se battre sur un autre front. Ils devront contenir les attaques de l’opposition. Un combat qui promet d’être épique à quelques mois avant la présidentielle de 2024.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire