Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky vire le bon ministre…et recommence à zéro

0

Macky Sall est un président qui a tout appris de Wade sauf le bon sens. Il a appris les « combines », les tripatouillages de la constitution mais aussi la promotion des cancres. Tout comme Wade, il élève les nuls mais par contre, lui Macky, il vire les bons. Figurez-vous que Macky Sall a viré un très bon ministre qui faisait le « Job » sur le terrain pour prendre un nouveau ministre pour lui demander de faire la même chose que son prédécesseur.

Wade aimait les ministres travailleurs même s’ils les associaient à des nuls. Dans le gouvernement de Wade, on pouvait voir des bons comme Gadio, Abdoulaye Diop, Madické Niang côtoyer des nullards comme Farba Senghor, Souleymane Ndéné Ndiaye, Serigne Mbacké Ndiaye. Mais chez Macky, c’est carrément le contraire…Il vire tous les bons pour s’entourer de nullards et regarder les Sénégalais tout droit dans les yeux pour dire qu’il fait du « Fast Track » avec des vauriens…

Dans le 1er gouvernement sans premier ministre mis en place le 7 avril 2019, le président Macky Sall a posé un acte fort en évinçant le quintuple Académicien, Papa Abdoulaye Seck, pour le remplacer par Moussa Baldé, comme ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural. Et le comble de la nullité, c’est quand Macky remplace, l’agrégé en maths, Mary Teuw Niane par Cheikh Oumar Anne, au poste de ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Un inculte à la place d’un mathématicien…

Et dans le 2ème gouvernement sans premier ministre de Macky Sall, intervenu le 3 novembre 2020, Macky Sall vire Abdou Karim Fofana, de son poste de ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique. Juriste de formation et titulaire d’un Master en sciences de Gestion, Abdou Karim Fofana a fait ses armes comme conseiller technique au ministère des Infrastructures et des Transports avant de rejoindre, en 2013, l’Agence de Gestion du Patrimoine Bâti de l’État (AGPBE). Et le jeune très expérimenté Fofana, désencombrait les rues de Dakar…Et il s’y prenait avec la manière.

Et quand Macky vire ce jeune travailleur infatigable, c’est pour le caser dans un bureau de 9m² de la présidence. Il le remplace par Abdoulaye Seydou Sow. Et samedi dernier, lors de sa journée « inconstante » de « nettoyage » des villes, Macky Sall demande à son nouveau ministre de l’Urbanisme de faire ce que faisait exactement son prédécesseur. Il lui demande de débarrasser Dakar de tout ce qui encombre la voie publique.

« Monsieur le ministre Abdoulaye Sow il faut continuer le travail de désencombrement. Il n’est pas acceptable que Dakar continue à présenter un tel visage. Il faut absolument tout enlever. Tout ce qui constitue un obstacle sur la voie publique. Je vous en donne tous les pouvoirs et vous avez mon soutien entier et total. Utilisez les moyens de l’U, des forces publiques et tous les moyens pour dégager la voie publique, la rendre respiratoire ».

Exactement ce que faisait Abdou Karim Fofana. Et Macky enlève un bon pour mettre un autre « bon »…C’est comme si pour le président, le jeu de yoyo dans le gouvernement était devenu un rituel. Mansour Faye, un nullard qui est toujours nommé à des postes ministériels dont le budget dépasse 1000 milliards. De l’équité territorial au transports terrestres, Mansour Faye est l’un des ministres les plus nuls du gouvernement. Son seul mérité c’est d’être le beau-frère du président.

La Rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire