Ultimate magazine theme for WordPress.

Italie : un maire condamné à 13 ans de prison pour avoir accueilli des migrants

0

Domenico Lucano, le maire qui a fait renaître un petit village de Calabre en y accueillant des dizaines de migrants, a écopé de treize ans et deux mois de prison, à la grande satisfaction de l’extrême-droite italienne.

En réclamant six ans de réclusion à l’encontre de Domenico «Mimmo» Lucano, l’ancien maire de Riace, célèbre pour avoir transformé son petit village de Calabre en refuge pour les migrants, le procureur de Locri avait demandé une punition exemplaire. Allant bien au-delà de la requête de la magistrature, le tribunal a finalement condamné l’ancien élu de gauche à treize ans et deux mois de réclusion.

Un verdict de plomb réservé généralement aux complices de Cosa nostra ou aux grands criminels.

« Sentence extravagante »

« C’est extrêmement dur », a commenté l’ex maire à l’annonce de la sentence. « J’ai passé ma vie à défendre des idéaux, à me battre contre les mafias. Je me suis toujours mis du côté des déshérités, des réfugiés qui ont débarqué. J’ai imaginé que je pouvais contribuer à la rédemption de ma terre. Je dois prendre acte que c’est fini. » Ses avocats ont immédiatement annoncé qu’ils feraient appel, en dénonçant « une sentence extravagante et exorbitante qui contraste totalement avec les évidences du procès ».

Lire l’intégralité de l’article en cliquant ici

laissez un commentaire