Ultimate magazine theme for WordPress.

Orange accusé de complicité avec les arnaqueurs au téléphone

La sonatel affiche un chiffre d'affaire de près de 1000 milliards
0

Fabrice Dagany accuse Orange de complicité dans cette série d’arnaques sur son réseau…
Le franco-antillais Fabrice Dagany n’a pas froid aux yeux lorsqu’il dénonce la vaste escroquerie (selon sa propre appellation) dont est victime bon nombre de nos concitoyens sur le réseau Orange. Ainsi, il accuse nommément l’opérateur téléphonique de s’être mêlé d’un bout à l’autre, dans cette entreprise qui consiste à sucer jusqu’au trognon les usagers : « Je fais face à vous pour s’entretenir des questions qui me tiennent à cœur. Depuis quelque temps, beaucoup de personnes déplorent toute une série d’arnaques sur le réseau de l’opérateur Orange Mobile. Comment se fait-il que tous ces arnaqueurs utilisent ce réseau pour accomplir leur basse besogne ? Il faut dire simplement qu’ils bénéficient de la complicité de ce réseau-là. J’ai connu trois tentatives d’escroquerie mais, à chaque fois que je saisis la maison –mère, il n’y a pas de suite. Cette bande d’escrocs sont alors protégés par Orange. Il faut que cela cesse. C’est vraiment inadmissible », a fait savoir M. Dagany. La question des demandes de visas pour la France et certains de ces contours interpellent aussi celui qui se veut un éveilleur de conscience : « Sur un autre registre, la France continue de dépouiller les africains et, notamment, les sénégalais. Un Français qui vient au Sénégal, peut le faire sans visa et pour une durée de trois (3) mois (90 jours). Mais, l’inverse n’est pas vrai. Un citoyen sénégalais qui veut se rendre en France doit obligatoirement se munir d’un visa. A l’Ambassade, il fait une demande de visa avec des frais de 70.000. Si la demande est rejetée (elle est souvent), on perd tout. On ne vous rembourse pas. C’est de la pire escroquerie. Je lance un appel à l’Ambassadeur de France, au Consul de France au Sénégal et au Président français Emmanuel Macron de cesser de nous escroquer car, c’est bien le nom. Le 02 Janvier 2020, si cela ne cesse pas, on va mobiliser tous les amis de l’Afrique, tous ceux qui croient au continent noir pour y mettre un terme », avertit-il.

 

laissez un commentaire