Ultimate magazine theme for WordPress.

Ousmane Faye appelle à une contre-manifestation le 3 juin

Ousmane Faye de la coalition Manko Wattu
0

Ousmane Faye brocarde les leaders de l’opposition et invite les jeunesses Mackystes à une contre manifestation le jour J

Le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) est très remonté contre les leaders de l’opposition qui annoncent mobiliser des centaines de personnes pour une raison aussi fallacieuse que l’erreur qu’ils ont commise dans la confection des listes. Mais pire encore, ils font croire à l’opinion qu’ils sont retirés des élections alors qu’ils vont y participer dans tous les départements.

«Seule leur liste nationale est déclarée invalide, mais ils font de la manipulation et veulent se jouer de la quiétude des sénégalais. J’en appelle le Collectif des Jeunes de la Grande Majorité Présidentielle (CJGMP), qui sont beaucoup plus nombreux et plus déterminés qu’eux , à une contre manifestation de plus grande ampleur où ils vont mobiliser 500.000 jeunes et femmes. Juste pour dire à Yewwi d’arrêter de jouer aux enfantillages en procédant à des menaces qui ne peuvent prospérer».

Pour Ousmane Faye, «il faut que ces gars-là arrêtent. Ca commence à en devenir trop. Ils ne peuvent pas faire leurs propres erreurs et les imputer au chef de l’Etat ou aux institutions. Mais ce qui est marrant c’est qu’ils annoncent des idioties du genre insurrection, ou menaces de troubles à l’ordre public. Cette opposition commence à perturber la quiétude des sénégalais. Leur seul liste nationale (Yewwi dirigée par Ousmane Sonko) est irrecevable et ils veulent le faire porter à autrui, quid à faire des menaces. On dit basta», réagit le patron de MWS.

Pour lui, «ce cinéma a trop duré et il est temps qu’ils sachent qu’ils ne pèsent rien dans ce pays». Cela fait rire d’entendre chaque jour une minorité tancer une majorité beaucoup plus forte et disposant de beaucoup plus de moyens et de stratégies. «Mais, comme on n’use pas de notre force contre eux, ils commencent à en abuser.

S’ils pensent que ce qui s’est passé au mois de Mars de l’année dernière peut encore se reproduire, ils verront. Nous leur demandons simplement de n’évoquer aucun prétexte pour nous fuir. On les connait, c’est des peureux qui abusent de la tolérance du président de la République et des forces de sécurité», avertit le President de la Coalition Manko Wattu Sénégal (MWS).

A cet effet, «dès ce mercredi, nous allons déposer notre autorisation de rassemblement à la Préfecture de Dakar. Je pense qu’il est temps d’en finir une bonne fois pour toutes avec ces perturbateurs qui ne savent pas qu’on est dans un pays de droit régi par des textes. S’ils font des erreurs dans la confection des listes qu’ils ont eux-mêmes reconnues, qu’ils ne l’imputent au président de la République, ni aux institutions comme la DGE ou le Ministère. En bons républicains, ils doivent assumer leur actes et propos. Un point c’est tout», déclare le President Ousmane Faye

Ousmane Faye

Manko Wattu Sénégal (MWS)

laissez un commentaire