Ousmane Sonko : Son discours qui lasse les Sénégalais

Il faut croire que, Ousmane Sonko se sent pousser des ailes depuis qu’il est sorti troisième derrière les candidats, Macky Sall et Idrissa Seck, lors de la dernière élection présidentielle de février 2019. Ousmane Sonko croit naïvement qu’avec le silence observé volontairement par Idrissa Seck, compte tenu de la tension sociale, il est aujourd’hui la seule alternative au régime du Président Sall. Le Chef de file du Pastef se trompe cependant lourdement. Il s’est classé troisième lors de la dernière élection présidentielle, uniquement par défaut. Une élection présidentielle à laquelle, les candidatures de Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall étaient refusées.

Ousmane Sonko estime qu’avec un discours qui fleure avec le populisme, il parviendra à convaincre les Sénégalais et devenir le futur Président de la République du Sénégal. Pourtant, c’est son discours qui est en train de le perdre. Ousmane Sonko lasse les Sénégalais. Son seul discours est : « Le seul responsable de la corruption au Sénégal s’appelle Macky Sall. Lui qui, par une gestion familiale, clanique et partisane, entretient un système bâti sur la corruption, le détournement et l’escroquerie portant sur nos deniers publics ».

Un genre de discours connu désormais partout au Sénégal ainsi qu’en Afrique. L’opposition à un pouvoir ne se limite cependant pas à un tel discours. Ousmane Sonko gagnerait plus à proposer aux Sénégalais, un programme alternatif face à la politique du régime du Président Macky Sall, s’il veut vraiment les convaincre, si tant est qu’il est doté d’un. L’ère n’est plus à un discours populiste au Sénégal. Les Sénégalais veulent être convaincus grâce à un programme alternatif afin de sortir de toutes leurs souffrances. Ousmane Sonko se trompe non seulement de cible, mais aussi d’objectif.

La rédaction de Xibaaru