Ultimate magazine theme for WordPress.

Vent de rébellion à Pastef…Sonko accusé de faire du « Neddo ko banndum »

0

« Neddo ko banndum » veut dire : un parent doit impérativement aider son parent. Et le président Macky Sall avec son « titre foncier politique » du Fouta, a toujours été accusé de favoriser ses parents Hal Pulaar et Toucouleurs au détriment des autres régions du Sénégal. Et ce sont les Patriotes de Sonko qui voulaient ajouter une fibre ethnique dangereuse à la politique de Macky. Mais aujourd’hui, vu les ascensions politiques dans Pastef, le patriote en chef, favorise les originaires de Casamance. Le cas Toussaint Manga devenu 4ème Secrétaire général adjoint de Pastef, en l’espace de 2 mois, inquiète les autres patriotes laissés en rade…

sonkoDéception, frustration…Tels sont les sentiments qui animent en ce moment les militants et responsables de la première heure de Pastef, après la propulsion de Toussaint Manga au rang de 4ème Secrétaire général de ce parti. Toussaint Manga vient à peine de déposer ses baluchons après avoir quitté le Parti démocratique sénégalais (PDS), et le voilà qui occupe une place de choix au sein de l’organigramme de Pastef…

D’où la frustration qui anime certains responsables de Pastef. Des militants qui commencent à protester, sont convaincus qu’il existe du favoritisme au sein de leur parti. Qu’a fait plus qu’eux au sein de leur parti, Toussaint Manga, pour mériter un tel poste au détriment de responsables de la première heure ? Plus qu’est, militants de première heure de Pastef accusent, avec cette propulsion de Toussaint Manga, Ousmane Sonko de prendre seul les décisions, sans concertation avec les instances régulières de Pastef.

Ousmane Sonko a une conception singulière de la démocratie. Dans tous les partis ayant un fonctionnement démocratique, les responsables sont élus à leurs postes au sein du bureau politique à l’issue d’un congrès, après installation du comité directeur. Ce sont les membres du comité directeur qui élisent en leur sein les membres qui composent leur bureau politique. A Pastef, tel n’est pas le cas. Ousmane Sonko « moy boum, moy boumi » (c’est Ousmane Sonko qui lie, qui délie).

sonko
Guy Marius Sagna (à droite) et Ousmane Sonko (à gauche)

Pourtant, c’est lui Ousmane Sonko qui se veut le chantre de la démocratie. D’ailleurs, les observateurs remarquent que depuis sa création, Pastef n’a jamais tenu un congrès. Certains s’interrogent à savoir sur la base de quels critères s’appuie Ousmane Sonko, pour procéder à des nominations au sein de leur parti. Pour d’autres, la question est toute trouvée, Ousmane Sonko aime faire la promotion dans les rangs de Pastef de tous ceux qui sont originaires du sud et du Sud-Est, afin de faire de la Casamance et du Sénégal oriental, son bastion solide.

Pour eux, ceci est la seule raison qui justifie la nomination de Toussaint Manga qui vient du PDS, alors qu’il y a plusieurs responsables de Pastef qui sont plus méritants que lui. Ce fut le cas de Guy Marius Sagna propulsé tête de liste de Ziguinchor. Tout comme les nominations de Mamadou Goudiaby chargé de mission du président Sonko, de Lansana Gagny Sakho, Djibril Sonko et Balla Moussa Fofana chargés de la coordination et des programmes politiques, de Waly Bodiang, chargé de la sécurité et de Bakary Bathily dans le cabinet du Président Sonko.

Ceci est marrant Désormais, n’accusez plus Macky Sall seulement…Sonko fait lui aussi du Neddo ko banndum. C’est un anti démocrate également. C’est lui seul qui prend les décisions au sein de Pastef. Les autres se contentent de suivre. Autrement dit, tel le slogan qui était adopté à l’époque au PDS, au Pastef, il n’y a qu’une seule constance c’est Ousmane Sonko, les autres sont des variables.

Telle est la triste réalité qu’il y a au Pastef. Et c’est l’amertume dans les rangs de Pastef, après ce terrible constat. Dire que Ousmane Sonko qui aime être ce petit donneur de leçon, fait pire à l’intérieur de son parti. Ce qui montre quel genre de personnage qu’on a et qui aspire à diriger un jour le Sénégal. Un personnage anti démocrate et qui plus est, ne supporte pas la moindre contradiction.

Papa Ndiaga Dramé pour xibaaru.sn

laissez un commentaire