Pr Ndiogou Sarr : « Macky Sall n’a aucune possibilité de briguer un troisième mandat ».

L’université veut clore le débat sur un éventuel troisième mandat que pourrait chercher à briguer le président Macky Sall. La constitution a été claire selon Ndiogou Sarr qui persiste et signe: « Macky Sall n’a aucune possibilité de briguer un troisième mandat ».

« Parce qu’il n’y a aucune confusion possible. La constitution du 22 janvier 2001 modifiée en 2016 est très claire dans ses dispositions. Elle ne permet à aucun président de la République de briguer un troisième mandat au Sénégal », tranche Pr Sarr dans les colonnes de Walf Quotidien de ce lundi. Quid du premier mandat de 7 ans exercé par l’actuel chef de l’Etat, alors que l’intéressé avait promis de faire un mandat de 5 ans ?

« Le juge lui avait répondu que son mandat en cours avait déjà été réglé par la constitution. Il ne peut pas passer outre parce que c’est un pouvoir que la constitution lui donne. Cela ne veut pas dire que son mandat de 7 ans n’a pas été comptabilisé parce qu’on n’a pas choisi deux constitutions. On l’a uniquement modifiée sur la durée du mandat.

La modification n’a fait que préciser le nombre de mandat qui était à deux dans la constitution du 22 janvier 2001 », recadre Ndiogou Sarr à l’endroit du pouvoir. La constitution du 22 janvier modifiée sur certains aspects, conclut-il, « ne saurait être prise comme un changement de constitution. A partir de ce moment, il n’y a aucune possibilité pour lui de briguer un troisième mandat ».