Pressions énormes sur Wade pour refuser ce décret de Macky

L'université du Futur Africain baptisée Université Abdoulaye Wade

Honneur à Me Abdoulaye Wade : Karim Wade fait obstacle

L’Etat du Sénégal vient de baptiser au nom de Me Abdoulaye Wade, l’université du Futur Africain. Le président de la République Macky Sall a signé le décret portant dénomination de l’Université du Futur Africain (UFA) « Abdoulaye WADE » lors du dernier conseil des ministres.

L’ancien Président de la République, notre Gorgui national mérite mieux que quiconque que toute la nation lui rende hommage en baptisant son nom à plusieurs infrastructures. De Me Abdoulaye Wade, l’on peut dire qu’il est porteur de plusieurs projets entamés, mais qu’il n’a pas terminé alors qu’il a été Président de la République. Me Abdoulaye Wade mérite de son vivant que la nation sénégalaise lui rende hommage de son vivant.

Lui rendre hommage, ferait même honneur à toute la nation. Seulement voilà, il existe des individus plus que bornés qui agissent et font toutes sortes de pressions afin que l’ancien président refuse ce décret qui donne son nom à l’université du Futur Africain. Une université dont il est porteur du projet. Un acte noble dont la nation lui doit reconnaissance.

Selon des sources de Xibaaru, les pressions que subissent Me Abdoulaye Wade pour refuser que son nom porte l’université du Futur Africain proviennent du Qatar, plus précisément de son fils Karim. Ce dernier demande à son père de refuser la main tendue de Macky Sall, alors que lui vit en « exil » au Qatar. Et, il est en train de mettre les bouchées doubles pour que son père ne puisse accepter un si bel hommage de doit lui rendre la nation.

Karim Wade qui vit dans son confort au Qatar, loin des souffrances du peuple, exige des choses de l’Etat qu’il sait impossibles. l’ancien détenu de Rebeuss exige la révision de son procès et qu’il soit blanchi de toute accusation, alors qu’il sait bien que du temps de son père au pouvoir, il a eu gérer de manière peu orthodoxe des deniers publics. Pour lui, seule la révision de son procès orienté dans le sens qu’il veut, pourra sceller sa réconciliation avec Macky Sall.

Que compte faire l’ancien Président de la République ? Rejeter un si bel hommage que la nation lui doit, en attendant d’autres serait une folie de sa part. A Me Abdoulaye Wade, la nation lui doit toutes sortes d’hommage. Sans calcul politicien.

La rédaction de Xibaaru