Rapports de la Cour des Comptes…l’appel de Mohamed Diallo

Mohamed Diallo de l’URV demande la démission de tous ceux qui ont été épinglés par les rapports de la Cour des Comptes…Voici son appel

Sachons être, et non paraître

On peut tout prétendre être … Mais on ne sera jamais celui qu’on n’est pas !

« On nous a enseigné la conduite juste que le Seigneur exige des hommes : il nous demande seulement de respecter les droits des autres, d’aimer agir avec bonté et de suivre avec soin le chemin que lui, notre Dieu, nous indique ».

Il existe dans la vie des peuples et à travers les âges des hommes et des femmes qui ont marqué leur époque d’une empreinte indélébile que rien ne peut altérer.

Ces hommes et ces femmes dans divers domaines ont servi de référence à leurs contemporains.

Par ailleurs d’autres hommes et d’autres femmes contrairement à ceux cités plus haut ont trahi leur peuple par leur cruauté, leur mensonge, leur malversation et leur manque de respect.

Le dernier rapport de la cour des comptes en est une preuve palpable. Ce rapport mérite d’être lu, relu, analysé de manière profond et sérieux par ce qu’il interpelle chaque Sénégalais sur la situation de notre pays.

Il n’y a pas longtemps de cela, le Ministre de l’Economie et des Finances en France a dû démissionner pour une affaire de fraude fiscale. Cet exemple devrait pourtant servir à beaucoup de nos dirigeants.

J’interpelle tous ceux qui ont été épinglés par le rapport de la cour des comptes de prendre leurs responsabilités et de démissionner afin de permettre au président de la République d’avoir les coudées franches et de respecter la promesse faite aux Sénégalais : « Une gouvernance sobre et vertueuse.

En tout cas, il s’avère important de rappeler au Président « la patrie avant le parti ».

Il paraît que c’est au bout de l’effort et de l’ascèse que se trouve le triomphe.

On ne vole pas pour atteindre les cimes à moins de voler bas, pour tomber bien bas.

On n’usurpe pas on n’y accède pas à pas aux prix de nombreux sacrifices.

Je vous demande le cœur battant pour le Sénégal de redonner confiance aux Sénégalais pour qu’ensemble cette confiance nous la conservions.

Fait à Dakar, le 8 février 2020

Dr Mohamed DIALLO

Président du parti URV