Report des élections locales : « Une violation du principe électif » selon…Moustapha Diakhaté

Le désormais ex ministre conseiller du Président Macky Sall a encore donné son avis sur un sujet d’actualité dans la liberté de ton qu’on lui connait. Concernant les élections locales de décembre, renvoyées officiellement au mois de juin 2020, il a dénoncé « une violation d’un principe électif ».

Sur sa page Facebook, Moustapha Diakhaté a indiqué que le dialogue national avec ce report et la prorogation des mandats territoriaux accouche d’une violation du principe électif .

« La classe politique, de tout bord, vient encore une fois de montrer le peu de respect qu’elle accorde au suffrage des Sénégalais.

En prorogeant les mandats locaux et en désignant par ricochet les Exécutifs municipaux et départementaux, les participants du dialogue politique violent allègrement le principe électif consubstantiel à la démocratie représentative.

C’est dommage qu’en 59 ans d’indépendance le Sénégal a foulé aux pieds depuis 35 ans le calendrier des élections locales et le principe électif qui sont pourtant consubstantiels à la démocratie représentative », a-t-il écrit.
Toujours selon lui, « en démocratie locale il ne saurait y avoir de collectivités territoriales légitimes sans élection ».