Ultimate magazine theme for WordPress.

Revalorisation salariale : Les travailleurs de la Justice pas contents

Les travailleurs de la Justice (sytjust) dans la rue pour réclamer leurs droits
0

Le président de la République, lors du conseil des ministres du 04 mai 2022 avait émis son attachement à améliorer le pouvoir d’achat des agents publics, avec l’entrée en vigueur, à partir du 1er mai 2022, des revalorisations salariales exceptionnelles dans la fonction publique. Une initiative sociale englobant un effort budgétaire spécial de 120 milliards de Fcfa pour faire face aux difficultés quotidiennes liées au coût cher de la vie. Mais cette mesure, appliquée chez plusieurs agents de la fonction publique, n’a pas été ressentie par les acteurs de la justice.

Dans un communiqué rédigé mercredi, l’Union nationale des travailleurs de la justice se dit être au regret de constater que les Greffiers, Interprètes judiciaires, Elève-greffiers et certains travailleurs de la justice n’ont pas accusé réception des augmentations des salaires concernant les agents de la Fonction publique à la suite de la décision de Monsieur le Président de la République depuis le mois de mai, renseigne Dakaractu.

Malgré cette annonce de la Direction de la solde qui avait informé que cette revalorisation allait être étendue aux autres corps de l’administration dont ceux du secteur public de la justice par émission spéciale du 03 août 2022, l’UNTJ se désole de constater « l’ineffectivité de cette mesure au détriment des agents publics susmentionnés. » Les requêtes gracieuses émises à l’endroit de l’autorité administrative concernée font état, en retour, d’une erreur qui tarde à être corrigée.

L’UNTJ interpelle le Ministère des Finances et du Budget sur cette situation qui a fini d’installer un malaise et des questionnements dans le secteur et l’invite à prendre, dans les meilleurs délais, les mesures nécessaires afin de permettre aux travailleurs de la justice d’entrer dans leurs droits légitimes, à l’instar de leurs homologues fonctionnaires.

laissez un commentaire