Ultimate magazine theme for WordPress.

Sa femme lui refuse le sexe…il viole sa propre fille de 6 ans

0

Un père viole sa fille de 6 ans et accuse sa femme de lui avoir refusé des rapports sexuels

La police de l’État de Lagos au Nigeria a arrêté un homme de 46 ans appelé Jimoh Rafiu pour avoir violé sa fille de 6 ans sous prétexte que sa femme refusait d’avoir des relations s3xuelles avec lui.

Sahara Reporters rapporte que le suspect a été arrêté après que sa fille a informé les membres du Réseau des défenseurs des enfants et des personnes vulnérables qu’elle avait été souillée à plusieurs reprises par son père, suggérant l’acte de pénétration.  Selon la mère de la victime, le père avait l’habitude de déshabiller l’enfant et chaque fois qu’elle revenait du travail, elle demandait pourquoi il le faisait et il prétendait que c’était à cause du temps chaud. Cependant, après avoir montré des signes de douleur dans le bas-ventre et le vag*n en prenant un bain, la victime a été interrogée par sa mère qui a ensuite confronté l’agresseur sur la base des récits de l’enfant.

Pendant ce temps, le père de l’enfant a avoué avoir commis l’acte et a promis à sa femme d’arrêter l’acte.

homme

Cependant, après plusieurs jours, la petite fille ne pouvait plus supporter la douleur dans son bas-ventre, une situation qui a poussé la mère à signaler le cas au poste de police d’Idimu, ce qui a conduit à l’arrestation de Jimoh. Jimoh a avoué avoir commis le crime mais l’a imputé au refus de sa femme de coucher avec lui et à l’influence de l’alcool.

“La victime de six ans a déclaré que son père s’allongeait sur elle et mettait sa main et sa virilité dans son vag*n, et pointait son bas-ventre. Selon la mère, avant qu’elle ne revienne du travail, l’agresseur déshabillait toujours leur fille en expliquant que c’est à cause de la chaleur. Et comme il est le père, elle n’y a jamais pensé. Elle a dit qu’il y avait un jour où elle baignait sa fille, mais elle ne lui a pas permis de laver son vag*n. Elle a essayé de la forcer mais elle pleurait sérieusement. Elle l’a emmenée à l’intérieur et lui a demandé qui avait touché son vag*n, ce qui lui faisait ressentir de la douleur.

La réponse a choqué la mère lorsque la petite fille a dit : « c’est mon papa ». Sa femme l’a immédiatement confronté mais il ne l’a pas nié et il a promis d’arrêter l’acte. Deux jours plus tard, la fillette s’est mise à pleurer à cause de douleurs au bas-ventre. Elle a été emmenée chez une infirmière qui lui a donné un soulagement de la douleur. Il n’y a pas eu d’amélioration. La mère s’est présentée au poste de police d’Idimu et a été référée au Centre d’orientation pour les agressions s3xuelles d’Idera (SARC) pour obtenir de l’aide. Le 24 février, l’agresseur a été arrêté par OC Human Rights Madam Wunmi et son équipe. Merci à IPO Peju pour sa réponse rapide.

On a demandé à l’agresseur s’il avait eu des relations s3xuelles avec la fille ?  Il a répondu par l’affirmative. La raison qu’il a donnée était que sa femme refusait d’avoir des relations s3xuelles avec lui. Il a dit qu’il…Lire la suite ici

laissez un commentaire