Ultimate magazine theme for WordPress.

Santé mentale : V2S au chevet des patients de l’hôpital Psychiatrique de Thiaroye

0

En prélude à la célébration de la journée mondiale de la santé mentale, l’association Vision Sociale Sénégal (V2S) a procédé ce week-end à une remise de dons destinés aux patients du Centre Hospitalier National Psychiatrique de Thiaroye.

Le Président de V2S : est revenu sur ce qui a motivé la choix de cet hôpital : « Après une première visite de prospection au niveau du centre,  nous avons senti le besoin de faire un geste à l’endroit des pensionnaires de cet hôpital qui est, il faut le dire, différent des autres structures de santé car s’occupant particulièrement de patients très souvent laissés en rade ».

Sileymane Niang qui a désormais inscrit dans son agenda la date du 10 Octobre de poursuivre : »Et nous V2S avions voulu à travers ce geste avec une équipe réduite pour des raisons liées à la pandémie de COVID 19, anticiper un peu sur la célébration de la journée mondiale de la santé mentale et par la même occasion inviter les autres organisations à suivre nos pas afin de venir en aide à ces personnes qui sont le plus souvent oubliées par la société « .

Ce don composé de vêtements et de denrées alimentaires de première nécessité (riz, sucre, huile, lait, oignon entre autres) a été apprécié à sa juste valeur par les responsables de l’établissement de santé qui ont tenu à remercier vivement les donateurs.

v2S

Pour le représentant du Directeur de centre hospitalier, par ailleurs chef du service administratif et financier, Karim Diatta, ce geste est arrivé à point nommé car les besoins sont énormes et l’hôpital peine à les satisfaire tous.

« Nous sommes très heureux de recevoir au nom du Directeur Mr Samba Guéye, empêché, ce don de V2S qui vient à son heure, au moment où dans nos différents services, nous avons reçu plusieurs expressions concernant les besoins en denrées et vêtements pour nos malades, c’est pourquoi nous tenons à remercier grandement les initiateurs de ce don et aussi inviter les autres Ong à mettre la main dans la poche pour soutenir l’hôpital. Le seul soutien que nous avons vient de l’État, alors que la santé mentale est très appauvrissante, donc on aurait souhaité avoir des soutiens de ce genre pour pouvoir subvenir à nos besoins ».

V2S qui, jusque là, ne concentrait ses actions que dans les orphelinats et écoles coraniques à travers le Sénégal, compte pérenniser cette action au niveau du centre hospitalier national psychiatrique qui accueille et traite plus 500 patients dont plus de la moitié font les soins en ambulatoire.

Aly Saleh Journaliste/Chroniqueur

laissez un commentaire