Ultimate magazine theme for WordPress.

Seydi Gassama : « Les gens de Ndengler n’ont pas aujourd’hui de terre pour cultiver »

Seydi Gassama, le directeur de Amnesty Sénégal
0

Insoluble depuis près d’une année, le problème foncier qui oppose des paysans du village de Ndengler à l’homme d’affaires Babacar Ngom fait encore réagir le directeur exécutif d’Amnesty International. Selon Seydi Gassama, les 80 hectares qui sont l’objet du débat doivent être rendus aux paysans.

« 80 ha qui sont des terres cultivées chaque année ont été attribuées et font l’objet d’un titre foncier. Les gens de Ndengler n’ont pas aujourd’hui de terre pour cultiver : une situation dramatique. Il faut que l’Etat reprenne ces 80 hectares. Les gens de Ndengler ne peuvent pas quitter leur village et il faut qu’ils aient des terres à exploiter », plaide Seydi Gassama dont les propos sont rapportés par Walf.

laissez un commentaire