Sonko président en 2024…Voici son terrible gouvernement

Le probable gouvernement Sonko en 2024

Ousmane Sonko « Président de la République » : Le scénario pour le Sénégal

Le Peuple sénégalais doit vraiment trembler de ce que Ousmane Sonko devienne un jour Président de la République du Sénégal.

Qu’est-ce qui risque de se passer en 2024, si Ousmane Sonko en 2024 est élu Président de la République. Rien qu’à penser à une telle perspective. On tremble. Ousmane Sonko est un homme trouble. C’est un salafiste. Voilà qu’il veut rassembler autour de sa personne tous ceux qui se disent opposants du régime du Président de la République Macky Sall.

De qui se moque-t-on ? Ousmane Sonko se trouve mêlé à travers une sale histoire de mœurs. Honteux ! Le voilà qui cherche à se sortir de cette affaire pour désigner le pouvoir en place d’être à l’origine de tous ses malheurs. Certes le régime du Président de la République Macky Sall n’est pas exempt de reproches. L’on vit sous un régime où règne l’impunité. Outre leurs incompétences, voilà des dignitaires du régime qui agissent en toute impunité, faisant preuve d’insolence et d’arrogance aux yeux des Sénégalais.

Voilà le visage qu’offre le Sénégal, et Ousmane Sonko, un homme très reprochable déroule en toute liberté. Ousmane Sonko devient le meilleur. Il se met dans la peau du prochain Président de la République du Sénégal. L’on voit déjà ceux qui lui font même acte d’allégeance. Il existe des hommes prêts à lui lécher les pieds, rien qu’à se retrouver ministres de la République, ou nommer à une quelque fonction au sein de la République si Ousmane Sonko devient Président de la République en 2024.

Malheur à la République ! Ousmane Sonko devenu Président, voilà le terrible gouvernement qui va être mis en place. Ils combattent ensemble le pouvoir du Président de la République Macky Sall, ils vont donc gouverner ensemble. Ne riez surtout pas ou ne pleurez, c’est selon ! Ousmane Sonko avec sa coalition devra gouverner s’il est élu Président de la République avec un gouvernement de coalition anti système. Un gouvernement avec une forte coloration de « France dégage ».

Ce sera le gouvernement anti système. Car Ousmane Sonko lui-même anti système Président de la République, l’on aura avec nous une gouvernance plus que particulière. Imaginons un seul moment que le singulier personnage qui se nomme Bassirou Faye risque d’être Premier ministre.

Que dira-t-on alors avec un gouvernement où Birame Soulèye Diop sera alors ministre des Finances, Guy-Marius Sagna, « l’anti français » devenu ministre des Affaires étrangères, et surtout le principal coupable désigné par la Justice et reconnu comme le meurtrier de Me Babacar Sèye, Clédor Sène devient ministre de la Justice. Que va-t-on faire du très « cinglé insulteur public » Assane Diouf ? Certainement qu’il sera nommé ministre des Sénégalais de l’Extérieur. Et vive la République !

Le règne de l’anarchie. Bougane Guèye Dany va se retrouver ministre de la Communication, l’activiste Cheikh Tidiane Dièye ministre de l’Intérieur, le « Y en a ‘’marriste’’ » Aliou Sané ministre des Forces armées, Boubacar Diop du FDS ministre de l’Enseignement supérieur, et le comble des combles, Fou malade, ministre de la Culture. Ce n’est pas tout pour compléter le tableau, Pape Alé Niang va être nommé directeur de cabinet du Chef de l’Etat, et Pape Djibril Fall, le chef de cabinet. Voilà à tel scénario devons-nous s’attendre, Sénégalais, en 2024 si le pouvoir est confié à Ousmane Sonko.

La rédaction de Xibaaru

Afficher les commentaires (3)