Ultimate magazine theme for WordPress.

Sonné par les émeutes…Macky voit des ennemis partout

0

Le président de la République Macky Sall ne se remet pas des évènements des 3, 4 et 5 mars 2021. Il est tombé de son piédestal lui qui croyait que son peuple l’aimait, lui qui croyait que la jeunesse était acquise à sa cause. Macky n’a rien vu venir. Ces émeutes ont entaché sa popularité et altéré sa crédibilité. La bulle de rêve dans laquelle il a construit sa grandeur d’homme d’état s’est évaporée laissant place à un président blessé et meurtri.

Macky Sall est sorti meurtri de ces émeutes. Il venait de subir sa première défaite sociale et politique depuis qu’il est pouvoir. 9 ans de règne sans véritable opposition. 9 ans de victoire sans bavure. Tout a basculé en trois jours. Et forcé de s’exprimer, le président a fait des promesses malgré lui et contre son agenda. Et ce bouleversement dans sa vie politique a changé le président qui voit des ennemis partout

Macky Sall n’est pas près de pardonner à ce peuple qui l’a défié dans la rue. On sent de la haine dans ses discours. Il s’adresse au peuple comme on s’adresse à un rival : « si vous ne voulez pas payer… ». Comment un chef d’état peut-il s’adresser à son peuple par des questions tendancielles. Macky Sall ne voit plus le peuple en face de lui. Il voit des ennemis qui ont fait vaciller son régime pendant le mois de mars. Il voit dans ce peuple, des forces invisibles qui veulent ternir son image et saper son bilan.

Sorti presqu’indemne mais amoché des évènements du mois de mars, le président avait fait des promesses de changement. Il avait déclaré comprendre la jeunesse ; Et à cette jeunesse, il a donné un bonbon de 450 milliards échelonnés sur 3 ans. Quid du grand changement tant attendu… ? Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Et Macky ne changera point dans le but de faire plaisir à ce peuple qu’il croit instrumentalisé par ses ennemis. La preuve…deux mois après les évènements, rien n’a changé.

Le président déroule son programme. Son gouvernement « coupable » est toujours là ; Les jeunes ont toujours les mêmes problèmes. Les 450 milliards sont dans le circuit et les jeunes n’ont encore rien reçu. Deux mois après les évènements, le Sénégal est toujours au point de départ et Macky Sall se défoule toujours sur les populations « coupables » d’avoir revendiqué avec « force » des emplois et un avenir garanti…

La rédaction de xibaaru

Laisser un commentaire