Victoire de Marseille…Le sursaut d’orgueil de Bouna Sarr

Repris en fin de match par un but d’Irvin Cardona, l’OM s’est imposé à domicile (2-1) ce vendredi contre le Stade Brestois grâce à un bijou de Nemanja Radonjic qui venait d’entrer en jeu (89e). Bouna Sarr, auteur de l’ouverture du score à la 56e minute, estime que ce coup de pouce « montre que tout le monde est concerné ».

L’OM a confirmé avec la manière son statut de nouveau dauphin du PSG. Devant son public au Vélodrome, vendredi soir en ouverture de la 15e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille l’a emporté contre le Stade Brestois (2-1) et signé par la même occasion sa quatrième victoire de suite.

Un succès obtenu grâce à une majestueuse frappe de Nemanja Radonjic, buteur sur l’engagement suivant l’égalisation brestoise d’Irvin Cardona (88e). L’attaquant serbe, déjà auteur de son premier but en France la semaine passée contre Toulouse, venait encore une fois d’entrer en jeu.

Bouna Sarr, qui avait ouvert le score à la 56e minute, en rattrapant un raté de Dario Benedetto, tire un bilan très positif de ce sursaut d’orgueil. « Ça montre que tout le monde est concerné et que tout le monde tire dans le même sens. Parfois, la saison précédente, il nous manquait ce petit truc pour inverser la vapeur dans ce genre de match. On a su le faire ce soir, c’est bénéfique pour nous et surtout pour la suite du championnat », a confié le joueur polyvalent de 27 ans au micro de Canal+.

Un choc important contre Angers

Deuxième, l’Olympique de Marseille possède provisoirement quatre points d’avance sur le SCO d’Angers. Les deux équipes seront d’ailleurs opposées mardi soir (19 heures), pour le compte de la 16e journée de championnat. « On est présent, mais la saison est encore longue, a prévenu Bouna Sarr. On se déplace chez un concurrent direct mardi, donc il va falloir faire preuve de caractère et aller chercher un résultat là-bas ».