Ultimate magazine theme for WordPress.

Ziguinchor : le 5é Bataillon célèbre la première édition de la fête patronale « CASA DIMANSA »

0
Le 5ème  Bataillon d’infanterie logée au camp militaire Le colonel Georges Boissy de Ziguinchor a célébrer ce jeudi 10 Décembre la 1ère édition de la fête patronale en présence des autorités administratives, militaires, religieuses et coutumières et les familles des militaires.
Baptisée « CASA DIMANSA » la fête patronale constitue une occasion  pour le commandement de la zone militaire n°5 de montrer la cohésion de la bataillon, de communier avec les familles et veuves des militaires à Ziguinchor et surtout de se rappeler de leurs camarades tombés sur les d’honneur en Casamance et les autres théâtres.
Venu présidée la cérémonie officielle, le Général Chef d’Etat Major de l’Armée de Terre, a traduit sa fierté et sa satisfaction à l’endroit  des autorités militaires de la région Sud du pays pour la parfaite organisation de la première édition de la fête patronale. « Je remercie le commandement de zone et particulièrement le chef de corps du 5é bataillon d’infanterie pour l’organisation parfaite de cette belle fête. Il a eu la chance et l’honneur d’organiser la première édition. Il entre ainsi dans l’histoire. C’est une fête traditionnelle donc à perpétuer les années à venir » à dit le général Fulgence Ndour.
  » Le 5é bataillon à une histoire élogieuse. C’est un bataillon qui a joué une grande partition dans la recherche de la paix en Casamance… ». C’est en ces termes que le général Fulgence Ndour a magnifié le rôle haut important du ce bataillon territorial organique.
 A l’endroit des Jambars, le chef-d’état major de l’armée de terre dira « c’est l’occasion pour les militaires de se rappeler de son parrain, toutes ces qualités, son professionnalisme qui doit marquer tout militaire ce de bataillon. C’était un illustre officier qui a eu un parcours très honorable dans les armées qui mérite d’être cité en exemple aux jeunes soldats… »  a exhorté le général Fulgence NDOUR.
DEMBO JUNIOR COLY XIBAARU ZIGUINCHOR
laissez un commentaire