Abdoul Mbaye…le « laveur » de Hissène Habré et le « vampire » de Bocar Samba Dieye

Abdoul Mbaye : Comme le ridicule ne tue jamais !

Le ridicule n’a jamais tué. Quelle catastrophe, il aurait créé, si jamais il se mettait à tuer ! L‘ancien Premier ministre du Sénégal tiré de l’anonymat où il se trouvait par le Président de la République Macky Sall ne rate jamais l’occasion pour s’en prendre à ce dernier. Cela a été la surprise du chef, lorsque, contre toute attente, le Président de la République Macky Sall élu Président de la République du Sénégal, à l’issue du second tour en 2012, après un combat âpre qui a mobilisé toutes les forces vives de la nation face à Me Abdoulaye Wade, a nommé Abdoul Mbaye au poste de Premier ministre.

Un homme qui était plongé sous les lambris dorés de ses somptueuses vallées, alors que le peuple sénégalais se dressait vaillamment et disait non à la dictature du régime du Président Me Abdoulaye Wade qui non seulement, contrairement à la Constitution imposait son troisième mandat, mais voulait instaurer une dévolution monarchique du pouvoir. C’est grâce à la mobilisation de tous ceux qui revendiquaient leur patriotisme, et au prix du sang qui a été coulé que ce projet funeste de l’ancien Président de la République du Sénégal a été mis en échec.

Contre toute attente, à l’issue de cette lutte vaillante du peuple sénégalais, le Président de la République nouvellement élu Macky Sall a décidé de nommer Premier ministre Abdoul Mbaye qui durant tout le temps que les forces vives de la nation défiaient les forces de l’ordre, se complaisait sous les lambris dorés, prenant le temps de siroter son café.

De qui se moque donc d’Abdoul Mbaye tiré de l’anonymat et nommé à cette très haute fonction de la République, c’est-à-dire Premier ministre par la seule grâce du Président de la République Macky Sall ?

Remercié de son poste de Premier ministre, Abdoul Mbaye ne rate jamais l’occasion de déverser toute sa haine à l’endroit du Chef de l’Etat Macky Sall à qui, il devait pourtant rendre grâce. Ingratitude quand tu nous tiens ! Voulant se faire comme blanc sur la neige, Abdoul Mbaye reconverti en donneur de leçons de bonne gouvernance, doit pourtant éclairer la lanterne de tout le monde sur les affaires Bocar Samba Dièye et Hussein Habré dont certains déclarent qu’il est sorti très riche de ces dossiers.

La rédaction de Xibaaru