Ultimate magazine theme for WordPress.

Abdoulaye Daouda Diallo : « Le Sénégal est en train de se désendetter car… »

Abdoulaye Daouda Diallo ministre des Finances et du Budget
0

La question de la dette publique a été beaucoup évoquée par les députés, dimanche passé, à l’Assemblée nationale, lors du vote du budget du ministère des Finances. Mais Abdoulaye Daouda Diallo qui a défendu le projet, a voulu rassurer les parlementaires avec des chiffres détaillés.

“Je rappelle qu’il n’existe aucun pays au monde ni parmi les plus riches, ni parmi les pays en développement qui arrive à financer à 100 % son budget uniquement avec ses ressources propres. Cela n’existe pas. Tous les pays du monde font recours à l’endettement, une réalité aussi vieille que l’apparition de l’Etat. En matière de gestion de la dette publique, soyez rassurés que le Sénégal reste classé dans la catégorie des pays à surendettement modéré. Ces mots ont un sens quand on sait que l’écrasante des pays de l’Afrique subsaharienne, au nombre de 48, sont classés en pays à risque de surendettement élevé”, précise-t-il.

Abdoulaye Daouda Diallo, repris par Senego, de poursuivre en ces termes : “Le Sénégal est en train de se désendetter car si l’on considère le stock de la dette centrale rapportée au Pib, il est projeté à 66,7 % en 2021 contre 64,6 % en 2022, soit une baisse de 2,1 %. En fin 2023 avec des revenus escomptés du gaz et du pétrole, la tendance baissière devrait se poursuivre pour se stabiliser à un taux aux alentours de 56 ; 55 %.”

laissez un commentaire