Aide à la Diaspora…Voici les preuves des absurdités de Amadou Ba

Amadou Ba, ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'extérieur (MAESE)

Aides aux Sénégalais de la diaspora dans la guerre contre le coronavirus : Les sordidités du ministère des Affaires étrangères

Ahurissant de voir comment les services du ministère des Affaires étrangères peuvent faire preuve d’une telle ignorance ! Des services qui doivent être au premier rang pour renseigner les Sénégalais de l’extérieur de tout ce qui touche à leurs situations d’immigrés. Certains de nos compatriotes ont cru avoir la berlue après avoir assisté à quel point les services du ministère des Affaires étrangères à commencer par leur chef, le ministre Amadou Bâ, peuvent faire preuve d’un tel laxisme.

On peut leur pardonner leur si grande ignorance, si au moins, ils prennent la peine d’être à l’écoute des Sénégalais de la diaspora. Au moins, cela aurait permis à l’Etat de ne pas balbutier en cette période si sensible de guerre contre le coronavirus, surtout lorsqu’il s’agit de venir en aide à des compatriotes confinés à leurs domiciles dans des pays où ils sont des étrangers.

Les services du ministre Amadou Bâ réclament des Sénégalais de l’extérieur pour qu’ils bénéficient de l’aide destinée à la diaspora en cette période de pandémie du coronavirus de remplir des fiches à cet effet. Quel manque de clairvoyance, si ce n’est faire preuve de mauvaise volonté qu’une telle exigence ! On en vient à une situation où des compatriotes de la diaspora confinés chez eux, mais qui ne disposent d’imprimantes, qui ne peuvent se rendre dans des cyber-cafés doivent tirer des exemplaires à remplir pour pouvoir les déposer auprès des services compétents.

On n’est pas encore sorti du bout de l’auberge. Tenez-vous bien, le ministère des Affaires étrangères impose à chaque Sénégalais de l’Extérieur une carte consulaire qu’il sera obligé de chercher auprès de son consulat, alors qu’il se trouve en confinement. Le plus absurde, pour démontrer la légèreté déconcertante des services du ministère des Affaires étrangères, on ignore que l’aide attribuée à chaque membre de la communauté sénégalaise, surtout celle vivant en France ne lui crée que des problèmes qu’elle n’en résout.

Il se trouve qu’en Europe, toute aide (alimentaire, financière et matérielle) est formelle, répertoriée, identifiée et motivée. Ainsi, tout immigré sénégalais doit justifier l’origine de l’aide, le lien avec le donateur, et pourquoi le don ? Faute de quoi, le don est considéré comme un supplément sur son salaire, et il se voit privé de ses aides au logement. Amadou Bâ et ses services, comme ils peuvent être ignorants en la matière, gagneraient mieux de se renseigner avant de balancer toutes sortes de sordidités en ces moments si graves de l’histoire du Sénégal, de l’humanité toute entière.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire