Ultimate magazine theme for WordPress.

Aliou Cissé…un « héros » incompris

0

Capitaine lors de l’épopée des Lions en Corée et au Japon, Aliou Cissé a qualifié sa sélection en huitièmes de finale du Mondial. Face à l’Angleterre dimanche, il peut égaler l’exploit de Metsu en atteignant les quarts.

Aliou Cissé, c’est un héros incompris. Chahuté au quotidien pour ses choix tactiques, caricaturé pour son conservatisme, le sélectionneur des Lions poursuit la rédaction de son histoire. Il est seul au panthéon du football sénégalais. En 2002, il menait la campagne historique de l’Equipe nationale, qui avait atteint les Quarts de finale du Mondial en Corée du Sud et au Japon. Après cette période dorée, les sélectionneurs se sont succédé sur le banc des Lions avec le même résultat : ils ont tous échoué.

Après l’élimination «administrative» en Russie en 2018 à cause d’un cumul de cartons jaunes, le Sénégal rugit en Asie en décrochant héroïquement son ticket pour les 8èmes en battant l’Equateur (2-1). Plus de 20 ans après l’épopée des Lions, cornaqués par Bruno Metsu qui l’avait choisi comme capitaine, il dirige à nouveau une bande de gamins affamés d’exploits. Personne ne sait jusqu’où les Lions, avec leurs fulgurances et fragilités, sont capables d’aller dans leur quête de victoire mondiale.

Mais, l’ancien joueur de Sedan, du Psg et de Birmingham est seul dans son monde : finaliste et victorieux de la Can, qualifié pour les 8èmes, il a dépassé son mentor Bruno Metsu. Mais, il sera toujours obligé de composer avec les critiques remettant en cause sa science tactique, lit-on dans les colonnes du journal Le Quotidien.

laissez un commentaire