Ultimate magazine theme for WordPress.

Ansoumana Dione : « Macky Sall a échoué dans la gestion du pays »

Macky Sall et Ansoumana Dione, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux(à gauche)
0

A la suite des événements meurtriers, relatifs à l’affaire Ousmane SONKO, le chef de l’Etat Macky SALL, dans une adresse à la nation, s’est engagé à créer des emplois pour la jeunesse sénégalaise. Ne s’est-il pas trompé en faisant une telle promesse ? Certes, il a voulu redonner espoir à cette frange de notre population. Mais, il sait pertinemment que ces manifestations inédites, ne sont que la résultante de sa mauvaise gestion du pays, de 2012 à nos jours.

Emploi et dette intérieure

Pour non-paiement de la dette intérieure, beaucoup d’entreprises sénégalaises, petites ou moyennes, se retrouvent dans la précarité, causant des pertes d’emplois. Alors, pour lutter véritablement contre le chômage, l’Etat devrait éponger ses dettes, vis-à-vis de ces pourvoyeurs d’emplois, à préserver, en priorité. En clair, il ne servira à rien de détruire l’existant et vouloir trouver du travail pour d’autres citoyens. A quoi veut jouer le Président Macky SALL ?

Pour vaincre le chômage, Le Chef de l’Etat, Macky Sall, doit s’appuyer sur la pêche, l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, le tourisme, le secteur informel, entre autres, et encourager toute initiative citoyenne, génératrice d’emplois. Avec la confiscation et la fermeture, depuis 2013, du Siège de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), à Kaolack, le régime actuel a supprimé des milliers d’emplois, ce qui ne favorise guère l’accès au développement.

Le Président Macky SALL doit accepter qu’il a échoué dans la gestion du pays. En dix longues années de règne, il n’a jamais songé à mettre les citoyens au travail, préférant concentrer tout son savoir-faire dans le domaine de la politique, politicienne. Donc, ce n’est pas à trois ans de l’élection présidentielle, particulière, prévue en 2024, que son camp a déjà perdue, qu’il peut retrouver la confiance de ses compatriotes. Vouloir créer des emplois, c’est bien. Mais, sauvegarder l’existant, c’est mieux. N’est-ce pas ?

Rufisque, le 17 avril 2021,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) 

laissez un commentaire