Ultimate magazine theme for WordPress.

Bignona : L’APR pêche de gros poissons dans les eaux des PASTEF Djibidione

0

La saignée se poursuit au sein du PASTEF de la région de Ziguinchor.  En effet, après la démission annoncée de certains responsables de Ziguinchor, l’APR de Bignona vient de se signaler en secouant le parti d’Ousmane sonko dans la commune de Djibidione d’où est originaire le coordonnateur départemental du PASTEF de Bignona.

Samboudiang Badji, enseignant de son état, Président de cellule du PASTEF et ayant joué le rôle de coordonnateur des activités du PASTEF dans la commune de Djibidione a, lui-même, annoncé sa démission du PASTEF.  Plusieurs raisons ont été évoquées pour justifier son départ. En plus du fonctionnement et la gestion du PASTEF qu’il juge désastreux dans le département de Bignona, Samboudiang accuse le coordonnateur départemental du parti d’Ousmane Sonko de « dévolution familiale » dans la commune de Djibidione. Il lui pointe du doigt et engage sa responsabilité dans le choix de son petit frère (frère du coordonnateur départemental) comme candidat à la candidature pour la commune de Djibidione.

Pire encore, la division notée au sein du PASTEF au niveau départemental avec la naissance de la C19 entre autres. Considérant tout cela, Samboudiang Badji a décidé de geler toutes ses activités au sein du PASTEF,  démissionner de ses fonctions et de rejoindre avec ses amis l’alliance pour la République.(APR). Ce choix se justifie aussi par les nombreuses actions du chef de l’état dans leur commune, la construction prochaine de la route Bignona, Sindian, djibidione mais aussi la bonne gestion notée au niveau de la mairie de Djibidione.  Ainsi, il a décidé de soutenir la candidature du maire sortant pour l’émergence de la collectivité.

Mais Samboudiang n’est pas seul, d’autres responsables ont également quitté le navire PASTEF.  Il s’agit du professeur Wally Diémé de Batinding mais aussi de Landing Badji, professeur de philo de son état et tous les militants qui sont derrière eux.

Ces d’émissions ont été obtenues grâce à un travail fait par Ernest Abou Abou Sambou, mandataire départemental de Benno en relation avec le maire de Djibidione. Mais la touche du ministre Abdoulaye Badji, coordonnateur départemental de l’APR a été remarquée. D’ailleurs, d’autres démissions devraient suivre les jours à venir. C’est dire que la saignée va se piursuivre et ce n’est pas bon pour le PASTEF en cette veille d’élections aussi importantes comme les locales.

L.BADIANE pour xibaaru.sn

laissez un commentaire