Ultimate magazine theme for WordPress.

Ces deux monstres politiques encerclent Macky

Le tout puissant directeur de cabinet Mahmout Saleh (à gauche) et le nouveau président du CESE, Idrissa Seck (à droite)
0

Macky Sall ne dort que d’un seul œil : Deux monstres l’entourent

Le Président de la République Macky Sall peut se targuer d’avoir réussi le grand coup en pêchant un très gros poisson dans les mares de l’opposition. Idrissa Seck alias Idy-Kirikou Seck est sans doute un très grand morceau. Un très gros poisson, capable d’endormir tout son monde, afin de pouvoir mieux chavirer la pirogue. Le Président de la République Macky Sal aurait tort de crier tout de suite à la victoire, en pensant avoir « réduit à sa plus simple expression, l’opposition » sur ce coup. Idy-Kirikou Seck est capable de mordre aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pouvoir.

Macky Sall fait face à l’équation Idy-Kirikou Seck. Seulement, il n’en est pas à cette seule équation. Il y a son « naar » du Palais qui est parvenu à son rêve de faire et défaire toutes les carrières. Chez les wolofs en dehors de toutes stigmatisations raciales, on a l’habitude de dire caractérisant la personne qui aime toujours diviser dans son entourage même en racontant de gros mensonges de « naar moo dé si sa biir » (Tu es toujours en train de mentir-Interprétation approximative). Aucune allusion à Mahmout Saleh. Seulement, voilà un autre personnage en dehors d’Idy-Kirikou-Seck qui constitue lui aussi une autre équation pour le Chef de l’Etat.

Le Président de la République Macky Sall se trouve entouré par deux « monstres », autrement dit. Mahmout Saleh, devenu son directeur de cabinet au Palais, Idrissa Seck au Conseil économique, social et environnemental. Deux dangereux théoriciens. Mahmout Saleh, l’homme qui théorisé dans les colonnes du défunt quotidien Info 7 le « coup d’Etat rampant », ensuite le « coup d’Etat debout ». Ironie du sort, cette théorie, c’était sous l’ancien Président de la République Me Abdoulaye Wade, afin d’éliminer Idy-Kirikou Seck, à l’époque ancien numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS) au pouvoir, tout puissant directeur de cabinet du Chef de l’Etat, ensuite Premier ministre !

Alors que Mahmout Saleh a réussi à faire le nettoyage en réussissant à éliminer tous ceux qui peuvent mettre frein à sa funeste entreprise d’avoir l’emprise sur tout l’appareil d’Etat. Mahmout Saleh veut être plus puissant que Macky Sall qui a été élu Président de la République. Il passe actuellement pour le grand manitou de l’ombre qui concocte les pires recettes politiques.

Une équation non résolue. Celle autre qui se pose à travers les chemins du Président de la République Macky Sall, est l’équation Idy-Kirikou Seck qui rejoint le camp présidentiel. Avec Idy-Kirikou-Seck, personne ne peut savoir ce qu’il adviendra le lendemain. Idy-Kirikou-Seck a toujours trahi ses partisans. De Me Ousmane Ngom, en passant par Thierno Bocoum et aujourd’hui Déthié Fall, peut-être demain Macky Sall.

Le Président de la République Macky Sall n’est pas à envier. Malgré sa nouvelle recomposition politique, il ne doit dormir que d’un seul œil. Il est entouré par deux monstres.

La rédaction de Xibaaru

 

laissez un commentaire