Ultimate magazine theme for WordPress.

Mimi Touré traquée…ennemie du pourvoir et de l’opposition

Aminata Touré dite Mimi, rejetée par le pouvoir et traquée par l'opposition
0

Mimi Touré est l’ennemi du pouvoir et de l’opposition. Rejetée par le pouvoir et vomi par l’opposition, Mimi Touré est seule au monde.

Coupée du pouvoir et de l’opposition : Sur quel pied va danser Mimi Touré ?

S’il y a une personne bien malheureuse dans la nouvelle reconfiguration politique que connait actuellement le Sénégal. C’est bien Aminata (Mimi Touré). Défenestrée de son poste de la Présidence du Conseil économique, social et environnemental (CESE) au profit d’Idrissa Seck alias Idy-Kirikou Seck, Mimi Touré fait face à un terrible dilemme.

Mimi Touré est devenue une ennemie du pouvoir, d’autant que depuis son limogeage, elle pose les actes de sa rupture avec le Président de la République Macky Sall. Après avoir déclaré, à la suite de son départ à la tête du CESE qu’elle reste au « service du Sénégal », Mimi Touré, lors de son départ d’adieu à la tête du CESE, a remercié tous ses collaborateurs à la tête de cette institution, tout en se gardant de prononcer une seule fois le nom du Président de la République Macky Sall qui l’avait nommée à ce poste. Ce qui n’entre guère dans la tradition républicaine au Sénégal.

Cependant Aminata Touré ne devient pas seule ennemie du pouvoir. Elle est également l’ennemie de l’opposition. Ministre de la Justice, ensuite Premier ministre, Mimi Touré s’était montrée sans répit dans la lutte contre les biens mal acquis. Une lutte qui était pour mettre Karim Wade en prison et de le dépouiller de tous ses droits civiques. Contre Karim Wade, elle a été d’un acharnement rare.

AminataTouré, lorsqu’il s’est agi de battre en brèche tous les défenseurs de Khalifa Sall leader de Taxawu Sénégal et ancien maire de Dakar, avait toujours brandi des arguments pour démontrer que ce dernier devait être poursuivi et puni par la justice. Mimi Touré avait toujours su démontrer dans ses sorties que Khalifa Sall était coupable des faits à lui reprochés.

Mimi Touré avait réussi pendant qu’elle était aux affaires, tous les arguments qu’utilisait l’opposition contre le régime du Président Macky Sall. Voilà pourquoi, elle a du mal à gagner le cœur de l’opposition aujourd’hui qu’elle est dans une posture de lutte contre le régime. C’est elle qui s’est fait détester par l’opposition. Surtout le Parti démocratique sénégalais (PDS) à qui, elle a empêché son candidat à l’élection présidentielle de 2019, Karim Wade de se présenter, car étant l’artisane de la privation des droits civiques à ce dernier, et en étant à l’origine de son « exil forcé » au Qatar.

Mimi Touré se trouve coupée de tout le monde. Aujourd’hui, elle est devenue l’ennemie jurée du pouvoir qui voit elle une révoltée à surveiller de très près.

La rédaction de Xibaaru

laissez un commentaire