Ultimate magazine theme for WordPress.

Coalition « Wallu » de Wade… un premier gros scandale

0

«Wallu Sénégal »…Wade et Cie ont-ils plagié Talla Sylla ?

Les politiciens sénégalais ne vont pas chômer ces prochains jours. Alors que l’on s’achemine vers les élections de 2022, des coalitions à n’en plus en finir continuent de voir le jour. La dernière, est sans doute, celui de l’ancien président Abdoulaye Wade et ses alliés. Les personnes qui doutaient de sa mise sur pied, peuvent déchanter. Ladite coalition sera lancée officiellement cette semaine. Mais le nom utilisé commence déjà à faire couler beaucoup d’encre et de salive.

L’autre grande coalition de l’opposition sera lancée ce vendredi 8 octobre. Elle portera le nom de « Wallu Sénégal ». Le pôle est composé du Pds, Aj/Pads, Bokk Guis Guis, CRD et Jotna. « Les organisations parties prenantes, au niveau national comme à la base, procéderont à son lancement officiel le vendredi 8 octobre 2021, entre 15 heures et 18 heures. Le lieu sera indiqué dans les jours à venir », lit-on dans le communiqué conjoint.

Mais ces partis politiques semblent ne pas être les auteurs de leur nouveau nom. Et c’est le journaliste Thierno Diop qui lance le débat. « J’ai l’impression que Talla Sylla avait déjà lancé une coalition dénommée « Wallu Sénégal», écrit le confrère sur sa page Facebook.

Vérification faite, Thierno Diop n’a pas tort de poser le débat. En effet, sur le même réseau social, il y’a une page qui s’appelle «Avec Talla Sylla pour Wallu Sénégal » (voir image). Et cette dernière semble avoir été créée en 2011.

wallu

Le leader du parti Jëf Jël qui voulait se présenter à la présidentielle de 2012 contre Abdoulaye Wade y avait finalement renoncé. Mais depuis le 7 décembre 2017 cette page n’a pas enregistré de nouvelles publications. Mais tout semble croire que la maire de Thiès est toujours président de ce mouvement.

Après un long silence Talla revient sur l’arène politique, au lendemain de la victoire de Macky Sall, le 25 mars 2012, pour relancer les activités de «Wallu Askanu Sénégal», la même structure qui devait porter sa candidature avortée pour la présidentielle de 2012. Et c’était lors d’une conférence, dans un grand hôtel de la place 23 mars 2013. Ladite conférence avait comme thème : « La réforme des institutions, enjeux, défis et perspectives ». Cette découverte risque de ralentir les élans de la bande à Wade.

La grande coalition lancée par Abdoulaye Wade et ses alliés risque de vaciller. En effet, si Talla Sylla et son mouvement reviennent à la charge, cette coalition risque de changer de nom et cela pourrait prendre du temps. Car si le maire de Thiès saisit les institutions concernées, il pourrait lui donner raison. Et les nouveaux amis se retrouveraient à la case départ. C’est-à-dire trouver un nom pour cette alliance de la dernière minute pour les locales.

La grande coalition de Wade est loin d’être sortie d’affaires. Au moment où elle cherche à se lancer, ses adversaires sont en train de marquer leurs territoires. Et cette nouvelle alliance pourrait être confrontée à un autre problème si Talla Sylla se tente à relancer les activités de son «Wallu Askanu Sénégal» pour les locales.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire