Coopération sportive Sénégal-Iran : Vers un partenariat fécond

Le renforcement de la coopération en matière sportive, constitue un des axes majeurs de ce qui pourrait être un partenariat sportif fécond entre le Sénégal et la République Islamique d’Iran dont l’ambassadeur a été reçu en audience, ce jeudi, par le ministre des Sports
Le Ministre sénégalais des Sports Monsieur Matar BA a reçu en audience, ce jeudi, en fin de matinée, son Excellence Mohammad Reza Deshiri, ambassadeur de la République Islamique d’Iran au Sénégal, accompagné de Monsieur Faroughi, Conseiller de l’ambassade d’Iran à Dakar.
Au cours de cette audience, le diplomate iranien a exposé au Ministre les préparatifs de l’organisation du 50e anniversaire des relations entre le Sénégal et l’Iran prévu en 2021. L’ambassadeur qui a reçu la visite du Président de la fédération sénégalaise de Karaté et Do pour des compétitions entre les deux équipes nationales, a aussi abordé des sujets relatifs aux accords de coopération entre le Sénégal et l’Iran.
Il a en outre émis le souhait de l’organisation d’un match de football entre les deux sélections nationales, du fait que le Sénégal est premier en Afrique dans le classement de la Fifa, tout comme l’Iran qui l’est aussi en Asie-Est, et enfin la lutte iranienne appelée Yuhanan très populaire en Iran, similaire à notre lutte traditionnelle.
Le Ministre des Sports, Matar Bâ a saisi cette opportunité pour magnifier les excellentes relations diplomatique et économique entre les deux pays. Le ministre des Sports s’est dit très honoré d’accompagner l’Iran dans l’organisation des festivités qui va marquer la célébration du cinquantième anniversaire des relations entre les deux nations. Monsieur Matar Bâ dit prête à participer au développement du sport, et qui entre parfaitement dans les attributions du Ministère des Sports pour accompagner, soutenir la vision politique de son Excellence Macky SALL, Président de la République, pour un sport émergent.
Les autorités se sont engagées à œuvrer au développement des échanges d’expériences et d’informations entre les pays dans les domaines liés à la pratique sportive, notamment la formation des cadres administratifs et techniques sur le Management, la médecine, les sciences et la diplomatie sportive, entre autres…
Enfin le ministre des Sports et son hôte ont souligné leur engagement à faire du sport un facteur d’approfondissement et de développement des liens d’amitié et de fraternité entre les deux pays. Ce qui traduit leur bonne volonté de participer ensemble à la promotion des échanges dans le domaine des activités sportives.