Coronavirus…les syndicats de Santé se prononcent

Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé

ASAS-SUTSAS-SUDTM-SAT-SANTE/D AND GUEUSSEUM

Communiqué de presse de AND GUEUSSEUM sur l’épidémie du Coronavirus

L’Alliance des Syndicats Autonomes de la Santé (ASAS) SUTSAS-SUDTM-SAT Santé/D AND GUEUSSEUM s’incline pieusement devant la mémoire de toutes les personnes décédées (plus de 1300 à ce jour) du coronavirus et prie pour le rétablissement de toutes les populations contaminées (plus 61 000 cas) par cette terrible maladie dont les personnels de santé paient parfois le plus fort tribut.

Il y a lieu de considérer qu’étant donné que les agents de santé constituent les premiers et derniers remparts sur lesquels reposent la réussite ou l’échec des stratégies de protection et de traitement de ce dangereux fléau, le sens des responsabilités, au-delà de l’émotionnel, commande de s’en remettre aux évidences scientifiques en la matière.

A cet effet, s’adossant et s’accommodant des mesures prudentielles édictées par nos éminents spécialistes reconnus dans la planète entière, AND GUEUSSEUM soutient moralement autant les étudiants sénégalais en rade en Chine que leurs familles dans cette dure et périlleuse épreuve et manifeste sa disponibilité au Ministère de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) pour un appui technique au besoin.

Nonobstant les mesures de surveillance déjà prises, AND GUEUSSEUM rappelle à l’opinion nationale mais surtout aux autorités du MSAS les limites de la résilience de notre système de santé face à cette menace réelle à cause de la porosité de nos frontières qui les rend vulnérables.

C’est pourquoi, à l’instar de l’épidémie Ebola, AND GUEUSSEUM, loin d’en rajouter à l’angoisse populaire, recommande sans délai la formation et la protection des agents de santé et de l’action sociale à grande échelle, couplées d’une campagne nationale d’information cohérente et dépassionnée.

Par ailleurs, le décryptage de la météo socio sanitaire à la faveur des derniers événements nationaux et internationaux amène l’ASAS AND GUEUSSEUM à relever les constats et conclusions suivants.

La célébration de journées nationales dédiées aux maladies chroniques et à soins coûteux telles que l’insuffisance rénale, l’insuffisance cardiaque, le cancer l’épilepsie etc., avec des avancées certaines en dents de scie mais atténuées par endroit par la faiblesse des budgets alloués, des lenteurs dans leur mobilisation ou une insuffisance de recouvrement de créances dues aux structures par l’Etat (ANACMU) ou par des tiers. D’ailleurs la solution se trouve, selon AND GUEUSSEUM, dans la prévention par la démédicalisation, la démocratisation et la décentralisation de la santé et par son financement holistique et systémique.

La  convocation tardive (le 16 janvier 2020) de la commission nationale d’affectation, de redéploiement et de mutation par le MSAS plombée par un manque criard d’agents mis à la disposition du MSAS par le Ministre de la Fonction publique (MFP), car les six cents agents (quota 2019) promis ne  sont pas encore disponibles pendant que la convocation de la commission des bourses n’est pas à l’ordre du jour.

L’ASAS SUTSAS-SUDTM-SAT Santé D satisfaite du Panel de haut niveau présidé, au nom de Monsieur le Ministre de la Santé et de l’Action sociale (MSAS), par le Directeur de Cabinet Dr Aloyse DIOUF sur le plan de carrière des Techniciens supérieurs de santé, exhorte le cabinet ministériel d’en faire appliquer les pertinentes recommandations afin de réhabiliter cette catégorie socio- professionnelle d’agents en quête d’un reclassement légitime conforme à leur plan de carrière.

Tout en saluant le renouvellement exhaustif des contrats à durée déterminée des agents du MSAS, l’ASAS AND GUEUSSEUM déplore le retard du paiement de leurs salaires du mois de Janvier 2020 et l’insécurité au niveau des postes de santé maintes fois braqués.

S’agissant des foyers de tensions, AND GUEUSSEUM flétrit l’attitude des Préfets et responsables des Comités de Développement Sanitaire (CDS) dans leur incompréhensible acharnement à dévoyer la gestion démocratique du Personnel et priver des agents de rencontres et points de presse dans leur lieu de travail aussi bien  à Guédiawaye qu’à Pikine tout récemment. Dans la même veine, AND GUEUSSEUM réitère au MSAS l’impérieuse nécessité d’évaluer les CDS et de procéder à la révision de la clé de répartition des ressources financières pour un meilleur traitement du personnel communautaire.

Face à la recrudescence de la criminalité et de la délinquance sous toutes ses formes, (agressions, viols etc.), AND GUEUSSEUM convoque d’une part le vote de la loi d’orientation familiale pour remembrer la famille, la requinquer et lui redonner sa fonction naturelle de creuset d’éducation et de vertus conformément aux pertinentes recommandations des Assises nationales sur l’action sociale de 2008 ; et d’autre part, celle portant sur la médecine traditionnelle pour faire le départ entre les tradipraticiens et les charlatans (accords Gouvernement/SUTSAS).

Dans un autre registre, AND GUEUSSEUM salue les tournées paritaires (Gouvernement/Syndicats) du Ministre en charge des collectivités territoriales pour la mise en œuvre de la Fonction publique locale qui est un acquis important (13 ans de lutte du SUDTM) de AND GUEUSSEUM à l’issue entre autres combats des 17 plans d’action sanctionnés par l’audience présidentielle du 11/01/2019.

Enfin AND GUEUSSEUM rappelle et invite Madame le Ministre de la Fonction publique à mettre à la disposition du MSAS le quota de six cents agents de 2019 et au gouvernement le recrutement permanent pour améliorer l’offre et permettre la mobilité des agents qui est un gage de performances, de stabilité et de paix sociale et au Ministre en charge du Développement communautaire le remboursement sans délai de la dette de la Couverture Maladie Universelle (CMU) due aux structures sanitaires.

Dakar le 13 février 2020.